Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. L’équipe canadienne des Raptors a remporté la semaine dernière le premier titre de leur histoire. Et une destination particulière leur est prévue pour l’équipe en cas de victoire : Israël.

C’est la Jewish Telegraphic Agency qui a dévoilé cette information : le co-propriétaire milliardaire des Raptors, Larry Tanenbaum, a déclaré qu’il emmènerait son équipe en Israël en cas de victoire. C’est que l’homme d’affaires philanthrope est très impliqué dans la communauté juive à Toronto et a même fondé le Centre pour Israël et les Affaires Juives dans la ville.

Le basket-ball reste le sport majeur en Israël avec le foot. L’équipe du Maccabi Tel Aviv se maintient ainsi toujours en haut de l’Euroleague avec son dernier titre européen acquis en 2014.

La visite des champions NBA serait une façon pour le Canada de se rapprocher de l’Etat d’Israël, avec qui les relations sont cordiales mais assez ambiguës dans le contexte du conflit israélo-palestinien. Sans trop rentrer dans les détails, le Canada s’est ainsi dit favorable à la création d’un Etat palestinien en accord avec le droit des palestiniens à s’auto-déterminer, une idée contestée par Israël.

On attend les photoshoots de Kawhi souriant sur les plages de Tel Aviv.

Déjà en 2017, sept joueurs de la Ligue nationale américaine de Football (NFL) avaient participé à un voyage post-Super Bowl en Israël, programmé par le ministère des Affaires stratégiques israélien en coopération avec le ministre du Tourisme et l’association américaine ‘Voices in Israel’, initiative de la Conférence des organisations juives américaines majeures, un groupe non-partisan.

Source : Parlons Basket & Israël Valley

 

Partager