Partager

L’IA pour la radiologie d’Aidoc à la conquête des hôpitaux (Intelligence artificielle). 27 millions de dollars. C’est le montant de la dernière levée de fonds de la startup israélienne Aidoc, spécialisée dans l’intelligence artificielle pour l’imagerie médicale.

Sa solution permet de détecter rapidement les anomalies difficiles à repérer à l’oeil nu, pour améliorer la rapidité du diagnostic et du traitement, notamment pour les cas les plus critiques. Aidoc est déjà déployé dans une centaine d’hôpitaux et a analysé plus d’un million de scanners. Elle prévoit prochainement d’adapter sa technologie à l’analyse des IRM. (http://letourdumondedelinnovation.latribune.fr/)

L’imagerie médicale regroupe les moyens d’acquisition et de restitution d’images du corps humain à partir de différents phénomènes physiques tels que l’absorption des rayons X, la résonance magnétique nucléaire, la réflexion d’ondes ultrasons ou la radioactivité auxquels on associe parfois les techniques d’imagerie optique comme l’endoscopie.

Apparues, pour les plus anciennes, au tournant du XXe siècle, ces technologies ont révolutionné la médecine grâce au progrès de l’informatique en permettant de visualiser indirectement l’anatomie, la physiologie ou le métabolisme du corps humain. Développées comme outil diagnostique, elles sont aussi largement utilisées dans la recherche biomédicale pour mieux comprendre le fonctionnement de l’organisme. Elles trouvent aussi des applications de plus en plus nombreuses dans différents domaines tels que la sécurité, l’archéologie et l’art.

Partager