Partager
Le spécialiste des workflows a annoncé hier mettre la main sur la plateforme d’analyse mobile d’Appsee, ainsi que sur sa propriété intellectuelle et sa branche R&D. Autant de nouveaux atouts qui doivent permettre à ServiceNow de fournir une meilleure expérience utilisateur sur mobile.

ServiceNow renforce sa partie mobile. Le spécialiste de la dématérialisation des workflows s’empare de la startup israélienne Appsee.
Quoiqu’il n’en acquiert pas l’intégralité : le rachat porte, selon le communiqué, sur les équipes R&D de la jeune pousse, ainsi que sa propriété intellectuelle et sa plateforme d’analyse.
Les deux cofondateurs d’Appsee, respectivement CEO et CTO, s’en vont également rejoindre ServiceNow.
Appsee, née en 2012, édite une plateforme analytique destinée à fournir différentes mesures quant au « parcours » de l’utilisateur d’une application mobile, des évènements tels que les « taps » (équivalent d’un clic), les balayages d’écran et autres actions, ainsi que les crashs, le temps passé sur l’app, etc.
L’outil permet de les visualiser au moyen d’un journal de logs, d’une « roue » de navigation dans l’app (une sorte de suivi symbolisé par un diagramme où chaque niveau du cercle représente une action de l’utilisateur) ou encore d’une cartographie.

Suivi de l’utilisation de Platform Now

Un certain nombre de ces fonctionnalités se retrouveront prochainement dans ServiceNow, l’entreprise entendant « ajouter l’analyse utilisateur approfondie à Platform Now ».
« Avec Appsee, ServiceNow sera en mesure d’optimiser ses propres applications mobiles et ses expériences Web desktop pour offrir à ses clients des expériences mobiles grand public.
Au fil du temps, les clients utilisant Platform Now pourront mieux analyser la manière dont leurs utilisateurs finaux l’utilisent pour simplifier leur travail » explique Boaz Hecht, le responsable de Platform Now.
Concrètement, Appsee fournira à ServiceNow et à ses clients des informations sur le comportement des utilisateurs lors de leurs interactions avec la plate-forme.
Le rachat doit être bouclé d’ici la fin du trimestre et le montant de la transaction n’a pas été précisé.

Source L’informaticien

Partager