Partager
L’Organisation des Nations Unies a reporté pour la troisième fois la semaine dernière la publication d’une liste noire des entreprises israéliennes et internationales (américaines, françaises, allemandes, britanniques et hollandaises) implantées en Judée Samarie.

L’ONU a du faire marche arrière et garder secrète la liste contenant les noms des 206 entreprises présentes en Judée et en Samarie, grâce aux pressions exercées en coulisses par Israël, les États-Unis et ses alliés. L’éventuelle publication de cette liste a été repoussée de quelques mois. C’est le Conseil des droits de l’homme de l’ONU qui avait demandé l’établissement de cette liste en 2016.

Source Koide9enisrael
Partager