Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Après l’échec de la tentative israélienne de Beresheet, l’Inde aimerait être le quatrième pays à faire atterrir un engin spatial sur la lune, ce qui n’a été fait que par la Chine, l’ex-Union soviétique et les États-Unis jusqu’ici et planifie une mission pour explorer la région du pôle Sud de la Lune.

La mission Chandrayaan-2, dont le lancement est prévu entre le 9 et le 16 juillet, vise à envoyer un engin spatial sur la lune et à poser un engin et un rover robotisés sur la surface lunaire autour du 6 septembre.

Pour la mission, une fusée transportant l’ensemble des appareils nécessaires à la mission décollera de l’installation de lancement de l’Organisation indienne de recherche spatiale (ISRO) sur l’île de Sriharikota, qui est située au large de la côte sud-est de l’Inde.

Une fois sur place, le rover se mettra au travail sur la lune pendant deux semaines et parcourra environ 1 300 pieds, a déclaré Kailasavadivoo Sivan, président de l’ISRO, au Times of India. Il a également déclaré que les trois instruments scientifiques du rover étudieraient le « contenu de la surface lunaire et enverraient des données et des images à la Terre par l’orbiteur dans les 15 minutes ».

Chandrayaan-1, la première mission lunaire de l’Inde, a débuté en octobre 2008 et a envoyé un orbiteur en orbite lunaire qui a été en service jusqu’en août 2009. Au cours de la mission, l’orbiteur a fait le tour de la lune environ 3 400 fois et a contribué à confirmer la présence de glace d’eau sur la surface lunaire.

Si la mission indienne réussit son objectif, l’Inde remporterait-il le concours Google Lunar X Prize, créé en 2007 et les 20 millions de dollars américains destinés à la première équipe capable d’envoyer un robot sur la surface de la Lune ? Si la date initialement fixée (2015) avait été retardée pour correspondre à la mission de Beresheet (mars 2018), il n’en sera pas de même. En tout état de cause, Israël restera le septième pays à avoir réussi à placer un engin en orbite autour de la lune.

Source : Geek.com & Israël Valley

 

Partager