Partager

La première initiative de clowns éducatifs au monde – l’intégration de clowns thérapeutiques dans le cadre scolaire – a vu le jour en Israël. Les clowns éducatifs rendent joyeux, améliorent l’auto-identité et réduisent le stress chez les élèves et le personnel.

LE PLUS. Les « clowns hospitaliers » sont des clowns spécialement formés pour intervenir en milieu hospitalier et dans les centres de soins. Ils sont parfois appelés « Docteur clown » (anglais : Clown Doctor, une marque déposée dans plusieurs pays). L’action des clowns hospitaliers a pour but de contribuer au processus de guérison grâce à la force positive de l’espoir et de l’humour. Ils ont aussi un effet positif pour le personnel et les familles de malades.

Des clowns hospitaliers professionnels ont commencé à travailler en 1986 dans des hôpitaux de New York. Depuis lors, des programmes analogues existent en Australie, en Nouvelle-Zélande2, aux États-Unis (dans tous les États), au Canada, en Israël et dans de nombreux pays d’Europe.

Les clowns hospitaliers s’adressent spécifiquement aux besoins psycho-sociaux des enfants hospitalisés, et ils rendent aussi visite à des adultes. Ils parodient la routine des soins pour aider les enfants à s’adapter à cet environnement, ils les distraient et démystifient les procédures douloureuses ou effrayantes. L’atmosphère ludique peut aider les enfants à oublier pour quelques instants la maladie et le stress.

Les techniques utilisées comprennent la prestidigitation, les histoires et d’autres outils des clowns qui permettent aux enfants de se renforcer pour faire face aux émotions qu’ils peuvent vivre à l’hôpital : la peur et l’anxiété, la solitude et l’ennui.

L’humour et le rire agissent contre le stress et réduisent le sentiment de douleur par la libération d’endorphines (l’antidouleur naturel du corps), renforcent le système immunitaire par l’augmentation des lymphocytes T et par la diminution du cortisol sérique, promeuvent une attitude positive, aident à faire face aux situations difficiles et créent des liens et ainsi le soutien entre les personnes, et tout ceci participe au processus de guérison.

Des recherches sur les effets bénéfiques du rire sur la santé ont été faites depuis des décennies par des médecins, et se poursuivent. Des chercheurs s’intéressent aussi aux effets psychologiques du rire, et spécifiquement au travail des clowns hospitaliers.

 

Partager