Partager

L’ancien chef d’Etat-major adjoint, Yaïr Golan serait en pourparlers avancés avec des cadres du Parti travailliste pour adhérer au parti et en briguer la présidence lors des prochaines primaires. Celles-ci sont prévues pour le mois de novembre mais la date fait l’objet de luttes internes, certains estimant qu’il faut d’abord désigner un président transitoire qui « remontera » le parti après sa déroute électorale avant de désigner un nouveau président.

Le nom de Yaïr Golan ne surprend pas. Ce général, prestigieux militaire, avait déclaré lors d’un discours pour Yom Hashoah en 2016 en déclarant déceler dans la societé israélienne des phénomènes rappelant les années 1930 en Allemagne.  Après la désignation d’Aviv Kochavi comme Chef d’EtatMajor, Yaïr Golan à quitté l’uniforme, et comme beaucoup d’anciens généraux, il envisage une entrée dans la vie politique. (Source LPH adapté pour IsraelValley)

Partager