Partager

Viva Technology a débuté ce jeudi matin pour trois jours consacrés à l’innovation et aux dernières avancées en matière de technologie. L’occasion pour les professionnels tout d’abord, puis le grand public samedi. Orcam est présente à Paris pour présenter ses innovations.

Les appareils OrCam sont des appareils portables de vision artificielle qui permettent aux malvoyants de comprendre du texte et d’identifier des objets à l’aide de commentaires audio, décrivant ce qu’ils ne peuvent pas voir.

Le Parisien : « Orcam a été Fondée en 2010, la startup est une licorne (une start-up valorisée à plus de 1 milliard de dollars). Elle propose les lunettes MyEye 2.0, une nouvelle génération de lunettes pour malvoyants, capables de lire des textes ou d’identifier des produits dans un magasin, grâce à un lecteur de code-barres. Le succès du produit est freiné par son coût. Orcam rêve cependant de parvenir à convaincre les organismes de santé de prendre en charge une partie de l’équipement. « Nous préparons des dossiers auprès de l’Assurance maladie française, nous devons fournir des études cliniques, détaille un cadre de l’entreprise. Nous démarchons aussi des mutuelles privées. »

LE PLUS. UN ARTICLE DE LPH.

La société OrCam, créée en 2010, a mis au point un produit révolutionnaire. A l’origine de cette entreprise se trouvent les fondateurs de Mobileye, le Professeur Amnon Shashua et le Dr Ziv Aviram. Tout comme avec Mobileye, ils ont mis l’intelligence artificielle au service de leur projet. Mais cette fois le fondement est encore plus noble: aider des millions de personnes malvoyantes à apprécier leur quotidien et à entretenir une vie sociale.

Nous nous sommes entretenus avec Michael Haddad, responsable contrôle qualité d’OrCam et Delphine Nabeth, responsable des marchés français et belge de la société. Nous découvrons grâce à eux, un produit impressionnant tant sur le plan technologique qu’humain.

 Fonctionnel, discret, efficace

 L’innovation technologique OrCam utilise les performances de la vision artificielle pour améliorer la vie des personnes atteintes de cécité, de déficience visuelle, ou présentant des troubles de la lecture. OrCam MyEye® offre une aide visuelle grâce à un dispositif mobile et discret, et via une interface très simple d’utilisation.

Michael Haddad nous retrace l’historique technique de cet appareil:  »Il y a un peu plus d’un an, le produit se constituait d’une unité de base fixée à la ceinture de la personne et reliée par un fil à une caméra et un micro, attachés à la branche des lunettes. Aujourd’hui, l’appareil est sans fil: il s’agit d’une boite de 6cm de long et 1,5 cm de large, avec deux aimants adaptés à tous les types de lunettes. L’appareil tient très bien et se fait discret ».

Ce fameux appareil est équipé d’une caméra, d’une lumière, pour être utilisé dans l’obscurité, d’un bouton on/off et d’un micro proche de l’oreille. Par ailleurs, une zone tactile permet d’effectuer certains réglages comme le volume du haut-parleur

Comment ça marche? OrCam MyEye® devient les « yeux » de la personne. Il identifie ce que le malvoyant désire lire ou voir et lui transmet dans l’oreille. Cela peut se faire de différentes façons: soit en pointant le doigt vers la page du livre ou l’objet que l’on cherche à voir, soit en prenant une photo en se servant de la zone tactile soit en configurant l’appareil pour une identification automatique. Michael Haddad affine cette description:  » OrCam MyEye® prend en considération une marge d’erreur dans le mode identification en pointant le doigt, puisque par définition, il sert à des personnes ayant une mauvaise vision, le doigt peut être mal positionné. La fonction automatique est très utile pour lire un livre, par exemple, puisque la personne n’aura pas besoin de pointer chaque page ou pour les personnes handicapées ». Delphine Nabeth insiste sur le côté intuitif de l’appareil:  »Il est configuré au départ en fonction des besoins de la personne puis il fonctionne aussi de façon intuitive et intelligente ».

Que peut-on faire avec OrCam MyEye®?

C’est là que les choses deviennent très impressionnantes. Les fonctionnalités de l’appareil sont époustouflantes et nul besoin d’être connecté à internet.

En premier lieu, OrCam MyEye® a été conçu pour assister les malvoyants au niveau de la lecture. L’appareil fait la lecture à la personne, lui permettant de rester connecté avec les annonces qui le concernent, l’actualité, ou de garder le plaisir d’un bon livre. Et il sait lire dans plusieurs langues!

Mais ce n’est pas tout. OrCam MyEye® sait aussi identifier les personnes de l’entourage de l’utilisateur, préalablement enregistrées.  »Il peut contenir jusqu’à 100 visages. Lorsque l’un d’entre eux se présente devant le ou la malvoyant(e), il dit le nom de la personne. S’il s’agit d’un inconnu, l’appareil sait dire s’il s’agit d’un homme ou d’une femme, permettant aux malvoyants de conserver une vie sociale », développe Michael.

Autre fonctionnalité d’OrCam MyEye®, la reconnaissance des billets de banque. Ainsi, finies les angoisses au moment de payer. L’appareil vendu en Israël connait les shekels, les dollars et les euros. Ceux vendus dans le reste du monde possèdent les monnaies adaptées. « Plus de 10 langues sont déjà commercialisées », précise Delphine,  »une 20e sont en cours de test ». Puisque nous en sommes aux courses, soulignons qu’OrCam MyEye® lit les codes-barres suivant une base de données adaptée aux langages et aux pays. Les produits achetés fréquemment peuvent aussi être enregistrés dans l’appareil et il suffit de les lui présenter pour faire ses courses quotidiennes sans risquer de se tromper.

Ajoutons aussi, la reconnaissance de couleurs et des nuances de couleurs: plus de problème d’assortiment de vêtements ou de choix dans les magasins. Le shopping devient un moment agréable.

Par ailleurs, OrCam MyEye® comprend avec rapidité deux gestes simples: la main devant pour dire STOP et arrêter la lecture ou l’identification et le signe du poignet pour connaitre l’heure. Peu importe si l’utilisateur porte une montre ou pas, l’appareil lui dira automatiquement l’heure qu’il est et s’il reste dans la position encore quelques secondes, il saura aussi la date.

On l’aura compris, OrCam MyEye® est un bijou technologique qui est surprenant dans sa simplicité d’utilisation et son utilité. « Il peut aussi fonctionner en blue tooth avec un haut-parleur », renchérit Michael,  »et se connecter au wi-fi pour bénéficier des dernières mises à jour ».

Bien entendu l’équipe d’OrCam travaille sans cesse à l’amélioration constante du produit, notamment au niveau des langues disponibles ou d’une application sur le téléphone portable pour commander l’appareil.

Un succès international

Comme beaucoup des innovations israéliennes qui apportent un confort indispensable dans la vie quotidienne, OrCam MyEye® a séduit les marchés internationaux. Delphine nous explique qu’en France, OrCam a signé un accord avec Essilor pour une distribution auprès des opticiens, notamment ceux spécialisés dans la basse vision.  »En une année, notre appareil est devenu disponible dans 300 magasins en France et en un an et demi, plus de 1000 ont été vendus ».

Et Delphine l’affirme: le fait d’être une entreprise israélienne n’est pas un obstacle dans les salons professionnels ou pour être distribué à l’étranger. « Au contraire! Nous rencontrons des Professeurs, des ophtalmologistes renommés, de nombreux professionnels qui approuvent notre travail. Etre une marque israélienne dans la technologie est un gage de garantie. Le monde nous prend très au sérieux et notre présence est très demandée dans les différents salons professionnels ».

OrCam est déjà bien implanté aux Etats-Unis et en Europe.  »Une succursale doit être ouverte en Allemagne afin de distribuer encore mieux notre produit en Europe », nous confie Delphine.

Il faut dire qu’OrCam MyEye® est un produit unique et entièrement développé et fabriqué en Israël, à l’exception des voix de synthèse. OrCam MyEye® est lauréat de plusieurs prix internationaux et fait aujourd’hui partie des sociétés évaluées à plus d’un milliard de dollars. La société ne cesse de grandir; de 100 employés en 2017, elle en compte aujourd’hui plus de 200 dont 150 ingénieurs dédiés au développement. Les trois quarts du personnel sont en Israël.

Changer la vue, changer la vie

OrCam MyEye® donne la possibilité aux quelques 285 millions de personnes malvoyantes dans le monde, de changer leur vie. Michael nous le confirme:  »L’objectif des fondateurs, après Mobileye, était de se lancer dans un produit qui procurerait du bien-être à des personnes qui en sont privées, souvent en raison de pathologies ». Les acquéreurs d’OrCam MyEye® bénéficient d’une formation à domicile et leur appareil est réglé avec leurs paramètres personnels.

»Il existe bien des appareils de synthèse vocale », développe Delphine,  »mais ceux-ci ne sont pas portatifs, ils ont la taille d’un photocopieur ». OrCam MyEye® se transporte partout et permet une autonomie tout au long de la journée.

L’achat de cette merveille (entre 12000 et 18000 shekels selon la version) est pris en charge en partie par le ministère des affaires sociales avec une  »teoudat iver » et également avec la Koupat Holim Maccabi. En France aussi, il est possible de demander une prise en charge, sous certaines conditions.

OrCam a aussi conclu des partenariats avec des associations de malvoyants en Israël, permettant de rendre disponible l’appareil à un plus grand nombre.

Il faut dire que la technologie avancée et  le bien-être qu’OrCam MyEye® procure justifient l’investissement. Michael nous raconte une anecdote parlante:  »Un monsieur qui utilise OrCam MyEye® nous a contactés. Il avait été blessé en 1973 lors de la guerre de Kippour. Grâce à OrCam MyEye®, il a enfin réussi à finir un livre qu’il avait commencé avant la guerre. Il était tellement reconnaissant! ».

Delphine et Michael, tout comme le reste du personnel d’OrCam, ne cachent pas leur fierté de travailler pour ce genre de produits qui aident l’humanité.  »Quand on voit l’émerveillement des utilisateurs, on sait que notre travail a un sens ».

Pour plus de renseignements:

www.orcam.com

Partager