Partager

À l’hôtel Dan Tel Aviv, les préparatifs de la suite royale sont terminés en vue de l’arrivée de Madonna pour sa prestation au concours Eurovision de la chanson.

Madonna sera accompagnée de son directeur personnel, Guy Ozeri, et de son équipe. Le cinquième étage de l’hôtel, qui comprend 37 chambres et suites luxueuses donnant sur la plage de Tel Aviv leur a été réservé. Madonna devrait rester en Israël pendant cinq jours.

Les préparatifs de l’hôtel en prévision du séjour de Madonna comprennent la mise en place d’une salle de sport privée pour préserver son intimité, de vitres fumées et étanches dans la propre chambre de la star, et un approvisionnement en fruits et en fleurs biologiques. Madonna arrivera au Dan Hotel Tel Aviv en compagnie de son chef cuisinier personnel qui travaillera en étroite collaboration avec le chef de l’hôtel, Oved Alfia. Le duo sera également responsable du repas du vendredi dans une salle à manger privée attribuée à la Madone et à ses invités.

Madonna sera reçue dans une suite où elle avait séjourné lors de ses précédentes visites en Israël en 2009 et 2012. Cette Suite royale de l’hôtel Dan à Tel Aviv a également accueilli de nombreuses célébrités dans le passé, notamment Mick Jagger et les Rolling Stones, Britney Spears, le groupe Guns and Roses, Ashton Kutcher, Leonardo Di Caprio et bien d’autres.

A l’étage des suites réservées à Madonna, dans la suite « Terrace », qui fait également face à la mer, séjournera cette semaine le couturier français Jean-Paul Gaultier. Comme nous l’avons déjà rapporté, il a été choisi pour habiller Madonna et Dana International, et sa proximité avec la Madone permettra d’effectuer au mieux les dernières retouches sur ses tenues.

Source : Israel Hayom

Copyright: Alliance

LE PLUS.

Jean-Paul Gaultier, né le à Bagneux, est un styliste et grand couturier français, fondateur de l’entreprise Jean Paul Gaultier (sans trait d’union), ainsi qu’un créateur de parfums.

Après de nombreuses expériences dans les maisons de Pierre Cardin, Jacques Esterel, Jean Patou puis de nouveau Pierre Cardin durant les années 1970, il lance sa première collection sous son nom. Si elle retient l’attention, faite de tout et de rien celle-ci est un échec commercial. Mais le groupe japonais Kashiyama lui offre un soutien financier et Jean Paul Gaultier renoue avec le succès. Dans les années 1980, figure majeure de cette vague de jeunes créateurs qui révolutionnent la mode, il devient incontournable. Ses défilés spectaculaires, les uns après les autres, renversent les conventions du vêtement. Durant ces années, par le contre-pied qui caractérise souvent ses réalisations, il habille les hommes en femmes, bouscule le mouvement gay, fait défiler des « mannequins » qu’il croise dans la rue, habille les femmes de corsets… Grand professionnel de la coupe et maîtrisant les classiques de la Couture, créatif et pas uniquement provocateur, ses collections mêlent aussi parfois l’humour et les détournements. La marinière, l’un de ses symboles, est présente dès 1983 lors de sa première collection homme, la première jupe pour homme deux ans plus tard.

Dans les années 1990, Jean Paul Gaultier Parfums voit le jour ; c’est également à cette époque que Madonna porte le célèbre bustier à bonnets coniques. Alors que la génération de créateurs des années 1980 refusait le conformisme de la haute couture incarné à l’époque par Yves Saint Laurent ou Carven, Jean Paul Gaultier présente — avec succès — sa première collection sous cette appellation en 1997. Il est récompensé peu après par le CFDA. En 2004, Jean Paul Gaultier mène, en parallèle des activités à son nom, la création du prêt-à-porter chez Hermès durant six ans. Il lance également au cours des années des lignes complémentaires tel que Junior Gaultier, Gaultier Jean, JPG, ou la ligne unisexe Gaultier², ainsi qu’une luxueuse collection de lingerie avec le fabricant italien La Perla.

S’il est fréquemment surnommé de façon réductrice « l’enfant terrible de la mode » par les médias, Jean-Paul Gaultier, grand couturier, avec sa traditionnelle coiffure en brosse, est considéré mondialement comme un symbole de la culture française, et est devenu une icône de la mode.

Il a également créé des costumes pour le cinéma et pour différents spectacles vivants.

Partager