Partager

Les élections européennes de 2019 pour les Français d’Israël ont lieu ce afin d’élire les députés représentant la France au Parlement européen.

Le mode de scrutin français connaît un changement par rapport aux élections de 2014 avec le passage de huit circonscriptions interrégionales à une circonscription unique. Il s’agit du premier scrutin au suffrage universel direct depuis l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République, en 2017.

Au sein de l’Union européenne, les élections se déroulent sur fond d’incertitudes quant au délai qui sera nécessaire au Royaume-Uni pour se positionner sur son retrait de l’UE. Avec la répartition des sièges devant entrer en effet après cette sortie, la France devrait pouvoir bénéficier à terme de 79 députés européens, soit cinq de plus que lors de la précédente législature.

Les 79 membres français du Parlement européen sont élus au scrutin proportionnel plurinominal avec listes fermées et seuil électoral de 5 % dans une unique circonscription nationale. Les sièges sont répartis selon la méthode de la plus forte moyenne. Parmi ces 79 sièges pourvus, cinq le seront à compter d’une éventuelle sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Comment voter aux élections européennes

Les élections européennes permettent aux citoyens européens de désigner leurs représentants au Parlement européen : les députés européens.

Elles auront lieu le 26 mai 2019.

Pour cette élection, vous pourrez voter en personne dans votre bureau de vote ou par procuration.
Des bureaux de vote sont ouverts dans les villes de Tel-Aviv, Haïfa, Nathanya, Ashdod, Beer Sheva et Eilat, de 8h à 18h.

Vote à l’urne

Pour voter, vous devrez justifier de votre identité en présentant l’un des documents suivants :
• une carte nationale d’identité française, en cours de validité ou périmée ;
• un passeport français, en cours de validité ou périmé ;
• tout autre document officiel* français, en cours de validité ;
• une carte d’inscription consulaire ;
• tout document officiel en cours de validité délivré par un Etat membre de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).
* un document officiel doit comporter le nom, le prénom, la date et le lieu de naissance et la photographie du titulaire, ainsi que l’identification de l’autorité administrative qui a délivré le document, la date et le lieu de délivrance.

 

Partager