Partager

La télevision publique israélienne a reporté la diffusion lors de l’Eurovision d’une mini-série parodique mettant en scène un candidat de concours de variétés musulman, français, homosexuel, membre de Daesh voulant commettre un attentat à Tel-Aviv.

Le diffuseur public israélien Kan avait annoncé le 25 mars qu’il repoussait la diffusion d’une série humoristique dans laquelle un candidat français à un concours de chanson projette de commettre un attentat pour le compte de l’organisation Etat islamique, après des mises en garde de l’organisateur de l’Eurovision.

«Douze points», mini-série en trois épisodes, raconte l’histoire d’un chanteur, homosexuel et musulman, représentant la France à un concours de chansons et poussé par l’organisation Etat islamique à commettre un attentat à Tel-Aviv, où se déroule la finale du concours.

La fiction devait être diffusée en mai, alors que le vrai candidat de l’Eurovision Bilal Hassani, homosexuel et d’origine marocaine, représentera la France à Tel-Aviv.

Cette fiction a t-elle été finalement jetée à la poubelle? Il semble que oui.

Partager