Partager

Opher Doron, directeur général de la Division de l’espace chez IAI, Israel Aerospace Industries : «Nous développons la capacité de lancer une constellation de nano satellites.

Ce grand nombre de satellites nous permettra d’effectuer un nombre beaucoup plus élevé de visites et de surveiller en permanence les zones d’intérêt ».

La constitution d’un nuage de nano-satellites permettra une couverture quasi-continue de “zones d’intérêt”, susceptibles d’inclure l’Iran, la Syrie, le Liban et d’autres pays

Selon Doron, la résolution est très importante, et la société cherche à améliorer la qualité des couleurs des images. “Un bon expert en renseignement n’a pas besoin de couleur pour extraire les informations nécessaires d’une image satellite, mais pour les décideurs, la couleur est d’une grande importance ».

Il faut 12 à 15 minutes à un missile balistique pour franchir l’espace aérien d’Iran jusqu’à Israël.

Plus un lancement est détecté tôt et plus la trajectoire du missile peut être tracée rapidement, et meilleures sont les chances de l’intercepter, loin de la cible désignée.

En plus de l’avantage des nano satellites dans les missions telles que la localisation de lanceurs de missiles», c’est que leur prix reste modique.

Albert Soued

https://www.coolamnews.com/israel-se-prepare-a-la-guerre-des-nano-satellites/

Partager