Partager

Un article de Jean Klein pour israël Valley. Israël est devenue la terre promise des vegans et à Tel-Aviv, les restaurants sont, petit à petit, devenus « vegan friendly », ou ont totalement rayé la viande de leur carte. Même les institutions se sont mises au diapason, puisque l’armée propose à ses soldats, depuis plusieurs années, des menus végétaliens.

Si le véganisme séduit autant dans ce petit pays du Proche-Orient, c’est qu’il serait quasi-inhérent à la culture. En arrêtant de manger des animaux, les Israéliens ne changent pas complètement leurs habitudes alimentaires. Leur gastronomie se compose fondamentalement de mets plutôt végétaux, à l’instar des falafels, du houmous, des légumes frais et des céréales. Le véganisme est donc totalement compatible avec le mode de vie méditerranéen et encore plus avec la religion juive qui exige un bon traitement des animaux.

Les associations antispécistes ont un véritable pouvoir dans le pays. Un groupuscule d’activistes radicaux, 269Life, sévit depuis 2012, à grands coups d’happenings spectaculaires et d’opérations coup de poing. Ces militants ont, par exemple, libéré des troupeaux de vaches en pleine nuit, ou organisé des séances de tatouage au fer rouge dans les rues de Tel-Aviv. Leur influence est telle qu’elle ne peut qu’être entendue et écoutée par les politiques.

Pour tenter d’emporter les voix des amis des animaux, Benyamin Netanyahou a donc, à son tour, arrêté d’en consommer. Lors d’une conférence de presse donnée le 10 mars 2019, la députée Sharren Haskel, membre du parti du Likoud et proche de « Bibi », a annoncé que le Premier ministre et toute sa famille « avaient opté pour le végétarisme ». « Pas entièrement », a-t-elle tout de même ajouté à mi-mot. Celle qui convoite désormais un poste de ministre de l’Environnement dans un prochain gouvernement a également rappelé l’engagement de Netanyahou pour la loi visant à interdire l’importation d’animaux vivants. En s’entourant de cette figure appréciée par les défenseurs des bêtes, « Bibi » a probablement gagné des points ce mardi dans les urnes.

Source : Vanity Fair & Israël Valley

 

Partager