Partager

Le Hub de l’emploi de Qualita proposera, après Pessah, un programme spécialement adapté aux personnes de 45 à 60 ans, qui cherchent un emploi sur le marché israélien. C’est Ayala Blum, conseillère pour l’emploi du Hub, qui dirigera ce nouveau service. Elle nous en dit davantage.

Le P’tit Hebdo: Pourquoi avoir ouvert un programme pour la tranche d’âge 45-60 ans?

Ayala Blum: Il s’agit d’une tranche d’âge qui possède des caractéristiques et des besoins propres. A cette période de la vie, on est, en général, plus disponible car libéré des contraintes familiales. Parallèlement, lorsque l’on est olé, on se retrouve confronté à une double difficulté: la langue, la culture, d’une part et ce que l’on pense être des obstacles liés à l’âge, d’autre part. Le programme 45+ du Hub de l’emploi vise à répondre à ces problématiques et en premier lieu à prouver qu’il n’y a pas d’âge pour trouver un emploi.

Lph: En quoi consiste ce programme?

A.B.: Ce programme a été mis au point par différents partenaires qui possèdent une solide expérience dans le domaine de la recherche d’emploi: Qualita au sein de laquelle je fais bénéficier de mon expérience de 13 ans dans cette branche; le département emploi de la mairie de Jérusalem, dirigé par Haïm Amar et l’organisation 50+/-, avec à sa tête Nimrod Alon et Batia Erlich. Tous ces professionnels peuvent se vanter de résultats très convaincants.

Le programme se concentre sur deux mois, pendant lesquels les participants peuvent participer à tout ou partie des ateliers, à raison de trois journées par semaine au maximum. Nous proposons un oulpan professionnel, une formation aux bases de l’informatique, des ateliers d’entretiens d’embauche filmés, un coaching par une psychologue du travail. Bien entendu, des offres d’emploi adaptées à chacun des profils sont proposées. Ce programme est entièrement en hébreu et s’adresse à tous les olim, anciens comme nouveaux. Au bout des deux mois, nous continuons à accompagner les participants qui n’auraient pas encore trouvé un emploi.

Lph: Quelle est la valeur ajoutée de ce programme par rapport à tous les services que propose déjà Qualita?

A.B.: Il est particulièrement adapté aux besoins de cette tranche d’âge et met notamment l’accent sur la confiance en soi. Arrivés à ces âges, il n’est pas rare que les gens ne se croient plus assez attractifs pour être embauchés. Nous travaillons sur cette confiance, indispensable pour se faire valoir sur le marché du travail.

Avec de la motivation et de l’investissement, les résultats sont positifs.

Lph: Est-il nécessaire de se recycler pour trouver un emploi passé 45 ans?

A.B.: Notre objectif est de permettre aux personnes qui nous sollicitent, de trouver un emploi dans leur domaine d’activité. C’est ce que les cadres de ce projet font quotidiennement avec succès. Le recyclage n’est ni automatique, ni obligatoire.

Lph: Ce programme va ouvrir, après Pessah, à Jérusalem. Sera-t-il proposé aussi dans d’autres villes?

A.B.: Nous allons ouvrir à Jérusalem, un programme pilote. Par la suite, nous pensons, bien sûr, le proposer dans d’autres villes du pays, afin de permettre au plus grand nombre d’y participer.

Renseignements et inscriptions:

ayalab@qualita.org.il Tél: 02-5906082

Guitel Ben-Ishay

https://lphinfo.com/trouver-un-emploi-a-tout-age/

 

Partager