Partager

Toutes les chaînes de TV en Israël ont retransmis en direct le terrible incendie qui ravage Notre Dame de Paris qui est visitée tous les ans par des milliers de touristes israéliens. Valérie Hoffenberg : « Très triste de voir la cathédrale de Paris détruite par le feu … symbole de Paris , symbole de la France , acte d’amour de tant d’artisans qui ont mis tant d’années pour construire une telle splendeur … mais aussi lieu de prières pour tous les catholiques. Encore une fois les pompiers de Paris en première ligne pour sauver la Cathédrale Notre Dame ». Muriel Touaty : « Un Symbole en feu ce soir,  Notre-Dame de Paris. Fleuron de notre histoire.  Patrimoine de notre pays, emblème de Paris et de tous les Chrétiens du Monde. Soutien aux pompiers et aux services de la Ville de Paris sur place. Quelques semaines après l’incendie de l’église de Saint-Sulpice… ».

Un incendie s’est déclenché, lundi, à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le feu, dont la gravité restait encore à déterminer, a pris dans les combles du monument historique le plus visité d’Europe. Suivez notre direct. C’est l’un des joyaux du patrimoine parisien. Un incendie s’est déclenché lundi 15 avril dans la partie supérieure de la cathédrale Notre-Dame de Paris. D’immenses flammes dévoraient en début de soirée une partie de la toiture du bâtiment, dégageant une épaisse fumée aux teintes jaunâtres.

« Comprenez bien que c’est insupportable. J’ai la boule au ventre, les yeux noyés de larmes. C’est un symbole de la France. C’est au-delà de l’aspect religieux de l’édifice. C’est la France, c’est l’histoire de France qui part en fumée » a réagi Stéphane Bern, en pleurs, sur franceinfo.

« Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous » a twitté le chef de l’État qui se rend sur place. Edouard Philippe va également se rendre sur place, a fait savoir Matignon. La Maire de Paris, Anne Hidalgo, a été l’une des premières à réagir, évoquant un « terrible incendie » et invitant les parisiens à ne pas s’approcher du monument.

20h25 : 400 pompiers sont mobilisés actuellement selon le reporter de France Bleu sur place. Les trois  quarts du toit de l’édifice ont déjà brûlé.

20h17 : Aucun blessé n’est pour le moment à signaler après l’incendie de Notre-Dame de Paris, annonce le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Intérieur Laurent Nuñez, cité par l’agence Reuters. Les autorités étudient encore les causes de l’incendie selon lui.

20h16 : le parquet de Paris a ouvert une enquête.

20h15 : selon le reporter de franceinfo sur place, le toit s’est effondré. Les deux tours semblent pour l’instant résister aux flammes.

L’organisation des Nations-Unies pour la culture, l’Unesco, se tient aux « côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable » qu’est la cathédrale Notre-Dame, ravagée lundi par les flammes, a tweeté sa directrice Générale Audrey Azoulay.

Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité depuis 1991, la cathédrale gothique bâtie sur l’île de la Cité en plein coeur de Paris était ravagée par un incendie lundi soir.

D’après les pompiers, le feu est « potentiellement lié » aux travaux de rénovation de l’édifice. Toujours selon les secours, l’incendie s’est déclenché dans les combles de la cathédrale, monument historique le plus visité d’Europe. Selon le porte-parole de Notre-Dame, ils se serait déclaré aux alentours de 18H50. La flèche et une grande partie du toit se sont effondrées.

LE PLUS. L’incendie a suscité une vague d’émotion internationale. « Scènes déchirantes de la cathédrale Notre-Dame en flammes. Londres est dans la tristesse avec Paris aujourd’hui, et dans l’amitié toujours.

  • Emmanuel Macron a quitté l’Élysée vers 20h15 en direction du parvis de la cathédrale.

    Censé prononcer un discours ce lundi soir, le chef de l’État a été contraint de reporter sa prise de parole après le dramatique incendie.

    Il a fallu réagir vite. Censé présenter ses réponses au grand débat et tenter de sortir de la crise des «gilets jaunes» lors d’une «adresse à la Nation» ce lundi soir, Emmanuel Macron a été rattrapé par l’actualité dramatique qui frappe actuellement la capitale. «En raison du terrible incendie qui ravage Notre-Dame-de-Paris, le président de la République a décidé de reporter son allocution», a indiqué l’Élysée dans un communiqué, ajoutant que le chef de l’État se rendait sur place. Quelques instants plus tard, Emmanuel Macron a réagi dans un tweet. «Notre-Dame-de-Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous», a-t-il écrit.

    L’Ile de la Cité est entièrement bouclée. Pratiquement plus personne dans les rues.

 

Partager