Partager

Benjamin Netanyahu, qui vient d’être officiellement chargé de la formation du prochain gouvernement, dans le top 100 des personnalités les plus influentes au monde d’après le magazine américain Time…

Sa victoire aux dernières législatives écrit David French, le chroniqueur du magazine, est la preuve que la 2nde intifada a considérablement affaibli la gauche israélienne et les souvenirs encore frais des attentats ont eux aussi considérablement renforcer l’idée qu’Israël n’a pas de partenaire pour faire la paix.

Les tirs de roquettes continus du Hamas et les ambitions expansionnistes de l’Iran dans la région envoient le message que même deux générations après la guerre de Kippour, Israël fait face à des menaces existentielles.

Malgré ces menaces Israël est de plus en plus prospère et son statut se renforce.

Bien sûr le crédit en revient partiellement à Netanyahu… mais le véritable succès politique du 1er ministre réside dans le fait qu’il réussit à convaincre les israéliens -et donc de les influencer- que seul lui, et personne d’autre, même sous le coup d’une probable accusation pour corruption, est capable de faire prospérer le pays.

Qu’il est en fait indispensable à la nation.

Partager