Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. A la suite de l’hospitalisation d’une hôtesse de l’air de la compagnie aérienne El Al qui est tombée dans le coma après avoir contracté la rougeole lors d’un vol New York-Tel Aviv-Jaffa, le ministère israélien de la Santé s’inquiète et ont mis en garde les personnes qui se trouvaient à bord du vol 002 d’El Al, qui a quitté l’aéroport John F. Kennedy de New York le 26 mars et a atterri en Israël un jour plus tard.

De façon générale, toute personne ayant séjourné à New-York, et surtout dans le quartier de Williamsburg où vit la grande majorité des Juifs orthodoxes, de se faire soigner si elle développe une fièvre, souvent le premier signe de la maladie qui est très contagieuse.

Les symptômes, qui peuvent également inclure l’écoulement nasal, la toux, les yeux injectés de sang, la sensibilité à la lumière et une éruption cutanée rouge foncé, apparaissent généralement 10 à 14 jours après l’exposition à la rougeole, avec une fourchette possible de 6 à 21 jours.

Les responsables de la santé israéliens ont envoyé aux compagnies aériennes du pays une lettre leur recommandant de vacciner tout le personnel avec deux doses du vaccin contre la rougeole.

La rougeole a fait deux morts en Israël ces six derniers mois, les premiers décès dus à la maladie en 15 ans. Selon des informations,3 600 cas de rougeole en Israël au cours de l’année écoulée, principalement parmi les ultra-orthodoxes.

De leur côté, les autorités de la ville de New York ont indiqué que toute école de la yeshiva de Williamsburg qui permet à des élèves non vaccinés de fréquenter l’école sera passible d’amendes ou sera fermée. Depuis le début de l’épidémie de rougeole en octobre, le ministère de la Santé indique que 285 cas ont été signalés dans la communauté juive orthodoxe de Brooklyn, dont 246 enfants.

Source : New York Times & Israël Valley

Partager