Partager

Israël et la République Islamique du Pakistan vont-ils établir des relations diplomatiques ? L’éditorialiste du Daily Times, un journal pakistanais en langue anglaise, en exhorte le gouvernement d’Islamabad.

« Mis à part leurs différences idéologiques, Israël et le Pakistan ne sont pas des ennemis, . Benjamin Netanyahu a ouvert de temps à autre des portes mais l’environnement politique intérieur a empêché le gouvernement pakistanais de les franchir » est-il encore écrit.

Si le Pakistan ouvrait à présent ses portes aux israéliens ce serait pour des raisons pragmatiques et stratégiques et non bien sûr pour les beaux yeux d’israël. Histoire de forger un consensus national sur la manière de relever le défi que pose la nouvelle alliance jérusalem-New Dehli.

Israël est l’un des principaux fournisseurs d’armes de l’Inde et pendant la guerre de Kargil entre l’Inde et le Pakistan en 1999, elles auraient grandement contribué à la victoire indienne.

Aujourd’hui New-Dehli et Islamabad connaisent leur plus grave crise depuis et l’ancien président palkistanais Musharraf, qui vit en exil a Dubaï, a déclaré il y a deux semaines que l’établissement de relations avec Israël « aiderait le Pakistan à lutter contre l’Inde ». D’après le Daily Times, les relations seraient déjà amorcées. Netanyahu se serait rendu, en personne, à Islamabad en octobre dernier.

En janvier, les autorités pakistanaises autorisaient un Juif à se rendre en Israël. Et le mois dernier, Shah Mehmood Qureshi le ministre pakistanais des Affaires étrangères, déclarait, pendant la conférence sécuritaire à Munich, que son pays souhaitant faire progresser ses relations avec l’Etat hébreu. Pour l’heure le Pakistant n’a pas demandé à Israël de réagir au conflit pakistano-indien.

Par contre après l’attentat suicide à la bombe du 14 février qui a tué 40 paramiliaires indiens dans la region du Cashemire, déclenchant la la nouvelle crise, New Dehli a clairement dit qu’elle aimerait que jérusalem joue un rôle proactif pour aider l’Inde à obtenir une sanction internationale contre les organisations terroristes basées au Pakistan.

Copyrights. Facebook : Nathalie Sosna-Ophir

Partager