Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Social Finance Israel a développé une initiative pour améliorer les performances en mathématiques et en hébreu des élèves du secondaire de la communauté bédouine d’Israël et cherche à recueillir 4,1 millions de dollars pour un programme de six ans.

Les Bédouins, qui sont des citoyens arabes d’Israël, comptent parmi les groupes les plus défavorisés du pays sur le plan socio-économique, souffrant d’un taux élevé de pauvreté, d’un faible niveau de compétences et occupant souvent des emplois de mauvaise qualité.

Les bédouins israéliens ont également un faible niveau d’instruction, avec seulement 15 % des étudiants qui obtiennent des notes suffisamment élevées aux examens d’entrée à l’université pour être acceptés pour étudier, ce qui les empêche e postuler aux emplois de haute technologie et les bride pour leur mobilité personnelle.

L’initiative vise à soutenir 1 200 élèves de Rahat, la plus grande ville bédouine d’Israël, qui encadrent des élèves en mathématiques au cours de leurs trois dernières années du secondaire. Le programme inscrira trois sections d’élèves de sept écoles secondaires sur une période de six ans. Les investisseurs seront remboursés si le programme réussit à augmenter le nombre d’étudiants qui réussissent leurs examens de fin d’études avec des notes suffisamment élevées pour être acceptés à l’université. Il tiendra compte des résultats de l’examen d’entrée à l’université en hébreu, qui est également obligatoire pour l’accès à l’université.

Social Finance Israel a conçu le programme sur la base d’une étude réalisée en 2015 par l’Institut Taub d’Israël, qui établit un lien entre les niveaux de réussite en mathématiques au secondaire et l’employabilité.

En cas de succès, le gouvernement israélien espère reproduire l’initiative dans d’autres communautés israéliennes vulnérables.

Source : ImpactAlpha & Israël Valley

 

 

 

Partager