Partager

Avec sa campagne publicitaire récemment lancée et le conflit en cours entre la direction et le comité de travailleurs à l’arrière-plan, la Bourse de Tel-Aviv (TASE) encourage la création de fonds de capital-risque cotés en bourse pour investir dans des startups. Les fonds sont conçus pour être liquides et à la disposition du grand public dans le cadre d’opérations ordinaires, et accepteront de petits investissements. La TASE a publié aujourd’hui un projet de commentaires du public sur « la révision des règles et réglementations concernant l’inscription à la négociation des sociétés en commandite dont le domaine est la recherche et développement ».

La possibilité de mobiliser des capitaux auprès du public dans le cadre d’une société en commandite n’était auparavant autorisée que pour les sociétés pétrolières et gazières opérant en Israël et dans la production cinématographique pour le marché local. Le permis a été étendu à l’exploration outre-mer par des partenariats pétroliers et gaziers en 2015 et à la production cinématographique pour les marchés d’outre-mer en 2017. Au fil des années, le permis a également été étendu à l’exploration de pétrole de schiste. L’initiative de capital-risque est dirigée par Hani Shitrit Bach, vice-président directeur du département économique de TASE.

Les dirigeants du TASE veulent maintenant étendre le permis aux partenariats de R & D pour la première fois afin d’élargir l’offre de produits et de valeurs sur le TASE et de permettre au public de prendre part au succès de la haute technologie israélienne. « Bien qu’Israël soit une puissance de haute technologie, seule une petite fraction de l’activité du secteur est reflétée dans le négoce TASE. Le public ne profite pas de ce succès », indique TASE. Selon le TASE, plusieurs préoccupations ont déjà été exprimées, notamment des fonds de capital-risque. Selon la proposition de TASE, ces partenariats ne peuvent enregistrer leurs unités de participation aux fins de négociation qu’après avoir investi dans au moins un projet.

 

Source : israelValley & Globes

Partager