Israël ne veut pas du Boeing 737 MAX 8 dans ses aéroports.

By |2019-03-14T12:10:48+03:00mars 14th, 2019|Categories: TOURISME|
Partager
Le ministre israélien des Transports, Israel Katz, a annoncé qu’il allait demander à l’Autorité israélienne de l’aviation d’interdire l’entrée des vols Boeing 737 MAX 8 au sein du territoire israélien.

« Cela fait déjà partie d’une campagne globale », a indiqué le ministre sur Channel 13.Le Premier ministre israélien s’est entretenu mercredi avec son homologue éthiopien Abiy Ahmed pour lui demander de faciliter l’entrée des équipes de secours israéliennes sur le lieu du crash.

Benyamin Netanyahou a également exprimé ses condoléances aux familles des victimes et au peuple éthiopien, en deuil après l’accident de dimanche.Mercredi soir, l’agence américaine de l’aviation (FAA) a indiqué qu’elle ordonnait de clouer au sol « provisoirement » les appareils Boeing 737 MAX 8 volant aux Etats-Unis.
En cause: de nouvelles données satellitaires « collectées et analysées », relatives à l’avion d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé le weekend dernier. L’interdiction de vol « sera maintenue le temps de plus amples investigations, incluant l’examen des informations contenues » dans les deux boîtes noires de l’appareil enregistrant d’une part, les paramètres de vol et d’autre part, les conversations et sons dans le cockpit jusqu’au moment de l’accident.
Ces boîtes noires ont été retrouvées lundi mais n’ont pas encore été décryptées. Elles seront transférées jeudi au Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) français pour y être analysées.
Alors que les Boeing 737 MAX sont actuellement frappés par une avalanche d’interdictions de vol sans précédent, Donald Trump a fini par céder à la pression en annonçant que tous les appareils de ce type allaient être cloués au sol. »Nous allons décréter en urgence l’interdiction de tous les vols des 737 MAX 8 et 737 MAX 9″, a déclaré M. Trump depuis la Maison Blanche.
« La sécurité des Américains, et de tous les passagers, est notre priorité absolue », a-t-il déclaré.
Le PDG de Boeing a immédiatement réagi, indiquant que Boeing a une « confiance totale » en la fiabilité et la sécurité du 737 MAX.
Dennis Muilenburg a toutefois précisé qu’il « soutient » la décision des Etats-Unis prise après l’accident d’un appareil dimanche près d’Addis Abeba et ayant fait plus de 150 morts.
« Nous soutenons cette décision préventive prise par précaution.
La sécurité est une valeur importante pour Boeing depuis que nous fabriquons des avions », a affirmé le patron du constructeur, insistant sur le fait que la recommandation d’immobiliser temporairement cette flotte d’avions était à l’initiative de Boeing pour rassurer le grand public.

Source I24News

Partager