Partager
Des agents de l’unité de police Lahav 433 ont arrêté trois franco-israéliens se présentant comme étant membres de l’administration française. Ces derniers avaient réussi à obtenir plusieurs millions d’euros d’organisations humanitaires, leur promettant de faire libérer contre de l’argent des soldats capturés par Daesh (l’état islamique).


Selon la police, les trois escrocs menaient leurs activités criminelles depuis un yacht ancré dans la marina d’Ashdod et depuis un appartement de Netanya. Jusqu’à présent, trois des membres du gang ayant réussi à arnaquer des associations humanitaires françaises ont été arrêtés. Ils avaient affirmé pouvoir faire libérer des soldats français capturés par Daesh en Syrie et au Mali, se faisant passer pour des membres du ministre des Affaires étrangères et de la Défense.

De cette manière, ils ont frauduleusement volé de l’argent à un certain nombre d’organisations et d’associations pour un montant de plus de 10 millions d’euros !
L’enquête a été ouverte par la police française, qui a rapidement fait appel aux policiers israéliens.
Les Français ont pu découvrir que ces escrocs sévissaient depuis Israël mais ils n’ont pas pu identifier les membres du gang.
Ce sont les agents du Lahav 433 qui ont mené les investigations sur place.
Par la suite, il est apparu que les trois suspects, de nationalité française et israélienne, avaient loué un certain nombre d’appartements à Netanya et louaient également un yacht dans le port d’Ashdod.
L’arnaque a parfaitement fonctionné.
Les dirigeants des organisations en France ont été informés du fait que le gouvernement français souhaitait dialoguer directement avec les organisations terroristes et leur verser une rançon.
Les unes après les autres, les organisations françaises sont tombées dans le piège et ont versé de l’argent.
À la fin de la semaine, un appartement a été perquisitionné dans la rue King David, à Netanya, trois membres du gang y ont été arrêtés pour vol aggravé et blanchiment d’argent.
Dans l’appartement se trouvaient des ordinateurs et de faux documents qui liaient les trois personnes à la fraude.
Un autre raid a eu lieu sur le yacht ancré dans le port d’Ashdod.

Source Koide9enisrael

http://koide9enisrael.blogspot.com/2019/03/les-enqueteurs-de-lunite-lahav-433-ont.html

 

Partager