Partager

Le ministre israélien du Tourisme, Yariv Levin, et le secrétaire du Département du Travail et de l’Emploi philippin, Silvestre Bello, ont signé un accord bilatéral qui permettra à 1.000 Philippins de venir travailler en Israël, dans le secteur dans l’hotellerie, qui est confronté à une importante pénurie de personnel.

Israël a conclu un accord similaire avec la Jordanie, permettant à des centaines de Jordaniens de venir travailler dans les hôtels de la région d’Eilat.

En attribuant les postes vacants à des travailleurs étrangers, le ministère du Tourisme espère réduire les coûts liés aux vacances et faire du tourisme un véritable moteur de la croissance économique.

« Le tourisme entrant en Israël continue d’augmenter et de battre des records, les hôtels sont donc pleins, et grâce aux concessions et aux subventions accordées par le ministère du Tourisme, nous avons également assisté à un élan sans précédent dans la construction de chambres d’hôtel après des années de stagnation », a déclaré M. Levin.

« Le principal obstacle auquel le ministère a dû faire face est la pénurie de main-d’œuvre. C’est pourquoi le gouvernement a signé aujourd’hui un accord augmentant le quota de travailleurs étrangers dans l’industrie hôtelière, afin d’apporter une solution à cette pénurie », a-t-il ajouté.


Selon le ministère du Tourisme, le secteur a rencontré de réelles difficultés pour recruter des travailleurs israéliens, quel que soit leur salaire, pour des travaux de nettoyage dans des hôtels.

Il existe actuellement 1.550 postes de nettoyage vacants en Israël.

Pour les emplois nécessitant une formation, y compris les cuisiniers et les serveurs, il existe environ 1 600 postes prêts à être pourvus.

« L’accord signé aujourd’hui est le premier round de coopération et nous ne doutons pas que cela affectera directement la baisse des prix. J’espère que le prochain accord sera signé à l’ambassade des Philippines à Jérusalem », a affirmé M. Levin.

« Je suis sûr que cette coopération débouchera sur de nouveaux accords, dans les domaines du tourisme et de la main-d’œuvre, et bien sûr dans d’autres domaines également », a réagi le sécrétaire phillipin.

Les travailleurs qui arriveront en Israël à la suite de cet accord seront anglophones et devront avoir suivi un programme de formation professionnelle parrainé par le gouvernement philippin.

Ils seront employés directement par les hôtels israéliens et non par des sous-traitants.

Les hôtels de la région de la mer Morte seront prioritaires pour accueillir des travailleurs supplémentaires, suivis des régions de Tel-Aviv et du Centre, et enfin de Jérusalem et du nord d’Israël.

Les futurs salariés philippins rejoindront leurs 28.000 concitoyens qui résident actuellement en Israël, et qui sont employés principalement dans le domaine de l’assistance aux personnes âgées.

https://www.i24news.tv/fr/actu/economie/190744-181211-israel-va-employer-des-salaries-philippins-pour-reduire-la-penurie-de-personnel-dans-les-hotels

 

Partager