Partager
« Israël est la première puissance du Moyen-Orient. Notre pays continue cependant de faire face à des menaces extérieures auxquelles il faut opposer une poigne de fer. Parallèlement, nous avons le devoir de saisir avec précaution et responsabilité toutes les opportunités de négociations avec les pays arabes modérés et le monde occidental » a déclaré Benny Gantz lors d’une session de travail à Tel Aviv avant d’évoquer en douze points la sécurité et la défense du pays..
  1. Israël doit prendre les mesures nécessaires pour préserver et sceller son caractère juif et démocratique. Pour cela, il est impératif de maintenir une majorité démographique juive et donc de se séparer des Palestiniens de Judée-Samarie.
  2. Cette séparation ne prendra pas la forme d’un nouveau retrait unilatéral, mais d’une solution négociée. Tout accord de ce type sera soumis à un référendum ou à l’approbation de la Knesset par majorité spéciale (élargie).
  3. Nous prendrons à cet effet l’initiative d’une conférence qui inclura également les pays arabes aspirant à une stabilisation régionale.
  4. Les intérêts sécuritaires d’Israël ne feront l’objet d’aucun compromis. Tsahal continuera de bénéficier d’une liberté d’action totale dans les territoires palestiniens. Nous garderons le contrôle militaire de la vallée du rift du Jourdain.
  5. Les grands blocs d’implantation seront rattachés à Israël. La souveraineté israélienne s’y appliquera comme sur le reste de notre territoire et leur développement ne fera l’objet d’aucune entrave.
  6. Jérusalem demeurera la capitale une et indivisible d’Israël pour l’éternité.
  7. Dans la lutte contre le Hamas et le Jihad Islamique, Israël prendra l’initiative plutôt que de se laisser entraîner dans des affrontements choisis par ces groupes terroristes. Nous mènerons en parallèle une action militaire sans compromis et une initiative politico-économique visant à créer une rupture entre la population locale et le Hamas.
  8. Le plateau du Golan fait partie intégrante d’Israël et ne fera l’objet d’aucune négociation.
  9. Nous ne permettrons pas que des États ou organisations terroristes fassent peser sur Israël une menace existentielle. Nous nous opposerons au désengagement dangereux des États-Unis de notre région et soumettrons aux Américains notre propre « programme du siècle », celui d’un Moyen-Orient façonné par l’alliance des pays occidentaux et non par un axe de pays extrémistes.
  10. À notre frontière Nord, nous lutterons contre l’enracinement de l’Iran en Syrie.
  11. Nous réhabiliterons le ministère des Affaires étrangères dont les prérogatives ont été éparpillées et diluées.
  12. Nous rétablirons les liens mis à mal par l’actuel gouvernement avec la diaspora juive, notamment américaine. Israël est et restera la patrie du peuple juif dans son ensemble.

http://www.tel-avivre.com/2019/03/20/le-programme-securite-defense-de-gantz-et-lapid-en-12-points/

Partager