Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Des spéléologues israéliens ont annoncé qu’une grotte de sel abritant des stalactites impressionnantes et découverte près de la mer Morte était « la plus longue du monde », battant ainsi selon eux le record détenu par une cavité iranienne.

La grotte nommée Malham, qui s’étend sur plus de 10 kilomètres, traverse le mont Sedom, la plus large montagne d’Israël, et atteint l’extrémité sud de la mer Morte adjacente.

Des stalactites de sel descendent des plafonds et certaines parois brillent de cristaux de sel. Des gouttes d’eau salée sont visibles au bout de certaines stalactites.

Le mont Sedom est essentiellement un énorme bloc de sel recouvert d’une mince couche de roches. Les rares pluies dans cette zone désertique pénètrent dans les fissures de la roche et dissolvent le sel pour former de petites grottes qui descendent vers la mer Morte.

« Il n’y a rien d’équivalent en Israël », déclare M. Negev. Evoquant le vaste réseau de « cavernes, passages, piliers, plateaux, l’un sur l’autre », il s’émerveille devant la grotte « la plus impressionnante d’Israël et l’une des plus belles et des plus fascinantes que j’ai vues ». D’importantes masses de sel, certaines de couleur ambrée provenant d’un mélange de poussière et de minéraux, font saillie pour former des stalactites spectaculaires.

En 2006, avant la reprise des travaux en Israël, des chercheurs ont cartographié plus de six kilomètres de la grotte N3 sur l’île de Qeshm en Iran, ce qui lui avait valu le titre de « la plus longue grotte de sel au monde ».

  1. Negev n’attache trop d’importance au fait de reprendre le titre à l’Iran, considéré comme le principal ennemi d’Israël.

Il confie avoir noué des « liens excellents » avec des spéléologues iraniens à travers les réseaux sociaux et à l’occasion de conférences professionnelles.

« La rivalité politique crée un désir de contact et une curiosité mutuelle. Ce sont vraiment d’excellents spéléologues et j’espère pouvoir y aller un jour », dit-il en parlant de l’Iran et de ses grottes.

Source : La Croix & Israël Valley

 

Partager