Partager

Un rappel des évènements hightech qui ont eu lieu en Israël ses douze derniers mois. Rédigé par Service Economique de Tel Aviv.

  • Seulement 8% des start-ups israéliennes sont dirigées par des femmes. L’Autorité de l’Innovation a annoncé début février la création d’un programme destiné à renforcer le soutien apporté aux initiatives lancées par des femmes pendant leur phase de démarrage (jusqu’à 2,5 millions NIS la première année et 4,5 millions la deuxième). Elle espère doubler le nombre de femmes entrepreneurs soutenues d’ici deux ans.
  • [VC] AXA Venture Partners (AVP) a annoncé le 22 janvier le lancement d’un deuxième fonds de capital-risque de 150 millions de dollars. Ce fonds sera axé sur l’Amérique du Nord, l’Europe et Israël, avec un focus sur les technologies de pointe et la santé numérique, et un investissement jusqu’à 6 millions de dollars par entreprise.
  • [VC] La société israélienne de capital-risque Jerusalem Venture Partners (JVP) lève 220 millions de dollars pour son huitième fonds technologique à destination des startups dans la cyber-sécurité, l’intelligence artificielle et le Big Data
  • [Fundraising – Biotech] La société israélienne BiomX Ltd, qui développe des thérapies personnalisées, a annoncé une levée de fonds en série B de 32 millions de dollars. Parmi les investisseurs on compte OrbiMed, Johnson & Johnson Innovation – JJDC, Inc, Takeda Ventures, Inc, 8VC, MiraeAsset, Seventure Partners’ Health for Life Capital I, SBI Japan-Israel Innovation Fund et d’autres investisseurs européens.
  • La startup israélienne Gong.io Ltd. Qui permet d’analyser des conversations téléphoniques, a levé 40 millions de dollars lors d’un tour de financement de série B, portant le financement total de l’entreprise à 68 millions de dollars. La levée de fonds a été menée par Battery Ventures LP, avec Norwest Venture Partners, Shlomo Kramer et Cisco Investments.
  • [Fundraising – fintech] La startup israélienne Rapyd Financial Networks Ltd., (anciennement CashDash), a levé 40 millions de dollars au cours d’un cycle mené par la société de VC américaine General Catalyst, et la société de paiement en ligne Stripe, Inc. Rapyd a développé un service de paiement qui permet le transfert transfrontalier de fonds électroniques par virement bancaire, porte-monnaie électronique ou espèces.

https://www.tresor.economie.gouv.fr/Articles/2019/03/12/l-innovation-israelienne-newsletter-n-12-janvier-fevrier-2019

 

Partager