Partager
Huit Français sont en lice ce dimanche sur le 10 km de la Coupe d’Europe de natation en eau libre d’Eilat (Israël) pour les quatre tickets qualificatifs pour les Mondiaux de Gwangju (Corée du Sud). Avant-dernier obstacle sur la route des JO de Tokyo en 2020.
Les Français jouent gros ce dimanche à Eilat (Israël) sur l’épreuve de Coupe d’Europe, avant-dernière étape de qualification pour les Jeux Olympiques 2020 de Tokyo.
Au départ du 10 km (8 h 30), ils sont huit à avoir rempli les critères de pré-qualification : deux filles (la double championne du monde de la distance Aurélie Muller, qui ne se ressent plus de ses douleurs aux cervicales, et Lara Grangeon) et six garçons (le médaillé de bronze olympique Marc-Antoine Olivier, Logan Fontaine, Axel
Reymond, David Aubry et les deux spécialistes du 1500 m Damien Joly et Joris Bouchaut).
S’ils veulent poursuivre leur rêve olympique, ils devront se classer parmi les deux meilleurs Français de la course du jour qui distribue les tickets pour les Championnats du monde de Gwangju (12-19 juillet).
Ils n’auront alors plus qu’une échéance, terminer dans les dix premiers cet été en Corée du Sud.
Les Bleus, qui ont préparé l’échéance à Belek (Turquie), se présentent en nombre en Israël (20 garçons et 12 filles, la plupart des juniors qui viennent s’endurcir), où la température de l’eau (22°) va exclure l’utilisation des combinaisons en néoprène.
Source L’Equipe
Partager