Partager

Le ministère israélien des Affaires étrangères a annoncé la nomination de George Deek au poste d’ambassadeur d’Israël en Azerbaïdjan, faisant de lui le premier Arabe chrétien ambassadeur de l’Etat hébreu.

Originaire d’une famille arabe chrétienne de Jaffa, George Deek, diplomate très apprécié, est actuellement conseiller principal auprès du Directeur général du ministère des Affaires étrangères, Yuval Rotem.

Brillant juriste, Deek a rejoint le ministère en 2008 et a été chef de mission adjoint à l’ambassade d’Israël en Norvège de 2012 à 2015 et au Nigéria de 2009 à 2012.

« Nous sommes fiers de sa nomination, qui symbolise parfaitement l’intégration des Israéliens issus des différents secteurs de la population au sein de la représentation de l’État », a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon.

« George Deek est un diplomate israélien chevronné et qui sort du lot. Il a déjà occupé plusieurs postes diplomatiques avec réussite », a-t-il ajouté.

George Deek s’était forgé une solide réputation après avoir prononcé un plaidoyer pour l’Etat d’Israël qui avait marqué les esprits en 2014, alors qu’il était en poste à Oslo.

Son discours avait été considéré comme étant l’un des meilleurs discours d’un diplomate israélien à l’étranger.

L’Azerbaïdjan, un des principaux pays musulmans dans la région, est extrêmement important pour Israël d’un point de vue stratégique. Situé à la frontière avec l’Iran, il fournit environ 40% du pétrole israélien, et est un des clients les plus importants de l’Etat hébreu dans le domaine de l’armement.

Deek n’est toutefois pas le premier ambassadeur arabe d’Israël. Cette distinction revient à Ali Yahya, de religion musulmane, qui a représenté l’Etat hébreu en Finlande et en Grèce dans les années 90.

 

Partager