Partager

Des vétérinaires israéliens ont opéré cette semaine, au point de passage d’Erez entre Israël et Gaza, Kouki un perroquet grièvement brûlé appartenant à un gazaoui..après l’opération réalisée dans un hôpital ambulant sous la coordination du coordonateur du gouvernement israélien dans les territoires, Kouki a été rendu à son propriétaire qui attendait de l’autre côté du point de passage. (Natalie Sosna Ofir)

A SAVOIR. Le poste-frontière d’Erez (Hébreu: מעבר ארז) est le seul point de passage permettant le transit entre Israël et la Bande de Gaza (région gouvernée par le Hamas depuis juin 2007).

C’est aussi un terminal-conteneur faisant partie de la zone industrielle d’Erez, du nom d’un kibboutz situé à environ 2 km à l’est. Ce point de passage est fermé aux personnes et ouvert six jours par semaine uniquement à l’aide internationale et aux cas humanitaires graves.

Il est le point de départ nord de la Salah al-Din Road (en) qui traverse la bande de Gaza jusqu’au poste-frontière de Rafah.

Les autres postes-frontières israélo-gazaouis

Le point de passage de Nahal Oz, au sud-est de la ville de Gaza, qui est fermé aux personnes et aux conteneurs, sert uniquement cinq fois par semaine pour des livraisons limitées de fioul. À l’exception du poste de Kerem Shalom (par où transite notamment l’aide humanitaire), tous les autres points de passage vers Israël (Karni, Sufa et Kissufim) ont été fermés.

Partager