Partager

Le président des États-Unis Donald Trump s’est déclaré jeudi favorable à la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, une décision en rupture avec la position américaine depuis des décennies sur ce dossier sensible.

Israël a conquis une grande partie du Golan, soit 1200 km2, lors de la guerre des Six Jours en 1967 et l’a annexée en 1981, mais la communauté internationale n’a jamais reconnu cette annexion.

«Après 52 ans, il est temps pour les États-Unis de reconnaître pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui a une importance stratégique pour l’État d’Israël et la stabilité régionale», a tweeté le président américain au moment même où le chef de diplomatie Mike Pompeo se trouvait à Jérusalem.

Netanyahu remercie Trump

À l’approche des élections législatives du 9 avril, cette annonce est un véritable coup de pouce pour M. Netanyahu qui réclame cette reconnaissance avec insistance et est attendu à la Maison-Blanche en début de semaine prochaine.

«Merci président Trump!», a-t-il tweeté immédiatement après l’annonce de l’ancien homme d’affaires new-yorkais, dont il a loué le «courage».

Au pouvoir depuis une décennie, M. Netanyahu met inlassablement en avant sa relation privilégiée avec le locataire de la Maison-Blanche et s’en sert d’argument dans la campagne, présentant les gains israéliens comme des succès personnels dont ses concurrents seraient incapables.

Fin 2017, Donald Trump, qui affiche un soutien à toute épreuve envers Israël, a unilatéralement reconnu Jérusalem comme capitale de ce proche allié, allant à l’encontre de la diplomatie traditionnelle américaine et du consensus international, au grand dam notamment des dirigeants palestiniens.

Mi-novembre, les États-Unis ont pour la première fois voté contre une résolution de l’ONU considérant l’annexion israélienne du Golan «nulle et non avenue». C’est le seul pays à avoir voté contre aux côtés d’Israël.

https://www.tvanouvelles.ca/2019/03/21/trump-favorable-a-la-reconnaissance-de-la-souverainete-disrael-sur-le-golan

Partager