Partager

BREAKING NEWS. Une atmosphère de pré-guerre ce matin. Un appel des soldats réservistes a été lançé à la radio (Galei Tsahal). En une nuit tout a changé en Israël. Une angoisse profonde est là. Les familles de soldats de Tsahal s’attendent au pire. Tous les regards sont tournés vers Netanyahou ce matin après l’attaque du Hamas sur Israël. La radio israélienne donne des informations de plus en plus précises sur la préparation de Tsahal (A savoir : la censure militaire oblige IsraelValley à être très prudent dans la transmission d’informations militaires sensibles). De très nombreux israéliens s’attendent à une attaque d’envergure sur Gaza. (DR)

LE SAVIEZ-VOUS? Ynet a obtenu un accès exclusif au site hautement classifié qui se situe au-dessous du bastion du Ministère de la Défense de la Kyria, à Tel Aviv, d’où sont dirigées toutes les opérations les plus cruciales. 

« Le logo de la Division des Opérations des Forces de Défense d’Israël orne un bâtiment gris d’un seul étage, au beau milieu de la base militaire de la Kirya, à Tel Aviv, qui ne donne aucune indication des secrets auxquels il conduit – l’une des localisations les plus hautement classifiées de tout le système de sécurité, cet endroit qui est conçu pour sauvegarder les cercles dirigeants politiques et militaires du pays en temps de guerre, y compris de la menace d’armes intelligentes ou de missiles nucléaires ».

Ynet a été autorisé à jeter un aperçu à l’intérieur de la fameuse « fosse », le bunker servant de Centre de Commandement, au sein de la base de Kirya.  « De vieux escaliers à descendre nous conduisent jusqu’aux entrailles de la terre. Le nombre exact de niveaux bâtis sous terre demeure classifié ; mais sans le moindre ascenseur, on peut être sûr que les soldats qui y travaillent versent des suées, en chemin vers et depuis leur lieu de travail. Par le passé, nous a t-on dit, cela prenait des heures pour transmettre une information détaillée depuis les lignes de front vers les décideurs installés dans le bunker »

A SAVOIR. Netanyahou est le ministre de la Défense d’Israël (שַׂר הַבִּטָּחוֹן, Sar HaBitahon). Il est à la tête du ministère de la Défense (מִשְׂרַד הַבִּטָּחוֹן, Misrad HaBitahon) situé à Tel-Aviv. Du fait de sa grande importance, les Premiers ministres ont souvent occupé ce poste en plus de leurs fonctions de chef de gouvernement : sept des seize ministres de la Défense ont également servi en tant que Premier ministre. Pareillement, cinq ministres de la Défense ont occupé précédemment la fonction de chef d’État-Major. (DR)

SELON FRANCE24 (extraits). « Le Hamas dément être à l’origine de la roquette qui a frappé lundi une maison à Mishmeret, au nord de Tel Aviv, tandis que la presse israélienne n’exclut pas une erreur militaire. Benjamin Netanyahou va écourter sa visite aux États-Unis.

En Israël, une roquette a frappé dans la nuit de dimanche à lundi une maison à Mishmeret, au nord de Tel Aviv, à plus de 80 km de la bande de Gaza, une distance rarement atteinte par les tirs depuis l’enclave palestinienne. La roquette a provoqué un incendie qui a fait au moins cinq blessés, ont indiqué la police et les secours.

Le Hamas et le Jihad islamique, son allié et autre mouvement islamiste, ont démenti être à l’origine des tirs en direction de Tel Aviv, laissant supposer que ceux-ci pourraient être le fait de groupes rivaux ou dissidents. Israël a assuré que le coupable était bien le Hamas.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou était au moment de la frappe à Washington, où il doit rencontrer le président américain Donald Trump. Le chef du gouvernement israélien a annoncé qu’il écourterait sa visite aux États-Unis. Benjamin Netanyahou est par ailleurs en campagne électorale pour conserver son poste à l’issue des législatives prévues le 9 avril.

Le tir de cette roquette lundi survient après le tir de deux roquettes en direction de la région de Tel Aviv à partir de la bande de Gaza le 14 mars. Aucun blessé n’avait été rapporté. En représailles, Israël avait conduit une centaine de frappes contre des positions du Hamas, dont un important site souterrain de fabrication de roquettes, selon l’armée. Quatre Palestiniens avaient été blessés lors de ces frappes.

Une trêve informelle entre le Hamas et Israël avait entraîné un calme relatif le long de la frontière, mais les dernières semaines ont été marquées par une nouvelle hausse de la violence. L’armée israélienne répondant systématiquement à ce genre d’attaque, ce nouveau tir de roquette lundi devrait attiser les tensions déjà vives avec les Palestiniens ».

 

Partager