aMoon2 lève 660 millions de dollars et devient la plus grande société israélienne de capital-risque santé.

By |2019-03-13T16:38:23+03:00mars 12th, 2019|Categories: SANTE|
Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Le fonds de santé israélien aMoon2 a levé 660 millions de dollars, sur un actif sous gestion estimé à 1 milliard de dollars. L’objectif d’aMoon2, qui a été lancé en 2018, est de mieux exploiter l’innovation d’Israël dans le domaine des technologies de la santé et de tirer parti des lacunes de financement en Israël et dans le monde entier, à un stade intermédiaire ou avancé. A ce jour, le fonds a investi dans quatre sociétés israéliennes et une cinquième dans la Silicon Valley, fondée par un entrepreneur israélien.

Le premier fonds aMoon a été fondé en 2016 par Marius Nacht, co-fondateur et président de Check Point Software Technologies, et Yair Schindel.

Les dossiers médicaux électroniques d’Israëls représentent 98 % de la population, depuis deux décennies. Le gouvernement israélien a récemment lancé un projet national qui investira 272 millions de dollars dans des initiatives de santé numérique au cours des cinq prochaines années.

La convergence de la médecine et de la technologie génère une vague d’innovation capable de redéfinir les soins médicaux au-delà de notre imagination, a déclaré Marius Nacht, co-fondateur et président de la société de cybersécurité Check Point Software Technologies, investisseur principal chez aMoons. Il s’agit d’une occasion unique d’avoir un impact à la fois sur la vie humaine et sur la communauté des investisseurs.

Le Credit Suisse et aMoon ont annoncé en mai 2018 un partenariat stratégique pour permettre aux investisseurs ayant un accès direct au secteur des technologies de la santé en plein essor d’Israël.

« Nous pensons que notre partenariat avec aMoon représente une plate-forme attrayante pour les investisseurs, tout en fournissant le financement nécessaire aux entreprises disruptives pour faire progresser les soins de santé », a déclaré Michel Degen, CEO de Credit Suisse Asset Management Switzerland et EMEA.

Source : Algemeiner & Israël Valley

 

 

Partager