Partager

La société israélienne CAA Industries a présenté sa dernière modification du fusil d’assaut Kalachnikov au salon de l’armement IWA 2019, en Allemagne.

 AK de CCA Industries

Ce projet baptisé AK ALFA implique une refonte et une modernisation complètes de n’importe quel fusil d’assaut Kalachnikov, quel que soit le pays, le modèle et l’année de fabrication.
« Nous changeons complètement le fusil tout en utilisant le moteur des fusils d’assaut Kalachnikov. Nous fournissons donc aux agents et aux clients la plate-forme d’armes la plus fiable du marché, mais dotée des dernières technologies en matière d’armes et de tir », a déclaré à Russia Beyond le PDG de la société, Moshe Oz.
La société israélienne procède à la mise à niveau de tous les composants et mécanismes, à l’exception de l’essentiel – le « moteur » du fusil d’assaut Kalachnikov, qui a acquis une renommée mondiale en matière d’armes grâce à son efficacité et à sa fiabilité.
Le changement clé, selon les représentants de la société, est la refonte du système d’évacuation des gaz.
Ainsi, selon le directeur général de la société, les modèles révisés peuvent tirer en mode automatique, et le fusil, contrairement à avant, ne sautera pas entre les mains du tireur et ne se dirigera pas vers la droite de la cible.
De la sorte, même un combattant peu aguerri sera capable de vider l’ensemble du magasin de 30 coups en faisant mouche, et ce sans quitter la ligne de visée.

« De même, tout sur le pistolet peut être plié et utilisé par les tireurs droitiers et gauchers. Vous pouvez ajouter poignées, bipieds et de nombreux autres accessoires sur notre série AK ALFA », a ajouté le propriétaire.
Si vous y regardez de plus près, vous pouvez voir que la société a même modifié le système de rechargement du fusil d’assaut Kalachnikov, qui est passé des mécanismes traditionnels aux systèmes de l’AR-15 américain.
En termes simples, le tireur n’a plus besoin de perdre un temps précieux au combat à lutter avec le bouton en métal très dur de réinitialisation du magasin, et de réaliser toute une série de manœuvres complexes pour envoyer de nouvelles cartouches dans l’arme.
Le bouton de réinitialisation se trouve maintenant, comme dans l’AR-15 américain, directement au-dessus de l’index.
Il est très doux, léger et dépose instantanément un chargeur vide, après quoi le soldat insère un nouveau magasin avec un mouvement direct et continue de tirer sur l’ennemi, tout en conservant de précieuses secondes qui peuvent lui sauver la vie au combat.
Dans ce cas, le mécanisme de sûreté est également déplacé et placé directement sur le pouce, comme sur la plateforme de l’AR-15.
« Désormais, le fusil d’assaut est plus précis et confortable à utiliser », a ajouté le PDG.
Selon lui, la modernisation du fusil d’assaut Kalachnikov comme celle de l’échantillon sur la photo coûte environ 1 100 euros.

Si la première entreprise s’est concentrée sur le traitement complet de la kalachnikov – elle ne lui a laissé que son « cœur » et la mécanique – les spécialistes de FAB Defense ont quant à eux créé toute une série de tunings pour l’AK qui améliorent l’ergonomie de l’arme et permettent même à un tireur non professionnel de se sentir comme un combattant des forces d’élite doté d’armes de pointe.
La société modifie tous les modèles AK, des armes automatiques classiques du milieu des années 50 à la série AK-100th.
Commençons par l’un des développements clés de la société, le fût qui « absorbe » la chaleur produite par le canon brûlant de l’AK lors du tir.
« Tous les membres des forces spéciales savent à quel point la Kalach est brûlante lors d’une fusillade.
Vous pouvez vous brûler au sens littéral du terme. Nous avons réussi à résoudre ce problème en ajoutant des matériaux absorbant la chaleur dans le fût », a déclaré Russia Beyond le représentant officiel de FAB Defence.
Parallèlement, les employés de la société ont créé de nouveaux supports antichocs avec des rails internes Picatinny sous les AK de chaque série. Vous pouvez y installer un collimateur, un viseur thermique et tout autre type de viseur pour lutter efficacement contre les terroristes.

En plus de cela, la crosse de l’arme peut également être personnalisée (la plupart des armes produites en série sont créées pour une « personne moyenne ») avec toute une gamme de nouvelles versions – pliantes, penchées sur le côté, avec en prime des crosses avec compensateur de recul intégré.

Ainsi, ce dernier stabilise le tir de AK et l’arme ne dévie plus vers le haut après une série de 5 à 10 tirs – toutes les balles volent le long de la ligne voulue, directement vers la cible.
Mais la cerise sur le gâteau du nouveau kit, c’est est le bipode intégré dans la poignée, qui permet de transformer l’AK en un point de tir fixe.
« Il permet au tireur d’utiliser les appuis de fenêtre et d’autres abris comme point d’appui et de procéder à des tirs ciblés sur des militants occupant des positions auparavant difficiles à atteindre », a ajouté le représentant de la société.
Selon lui, tous ces éléments destinés à l’AK sont fournis par Israël et ses filiales aux forces de l’ordre dans le monde entier. Mais ils peuvent aussi être achetés par des athlètes et des amateurs s’adonnant au tir sportif.

Source Russia Beyond

 

Partager