Solution d’Intelligence Artificielle innovante d’Aidoc (Israël).

By |2019-02-06T13:12:31+00:00février 6th, 2019|Categories: HIGH-TECH|
Partager
Le service de radiologie de l’Hôpital Universitaire d’Anvers fait appel à la solution d’Intelligence Artificielle innovante d’Aidoc (Israël) pour améliorer son efficacité et la qualité des soins aux patients pour la neuroradiologie.

Aidoc permet d’identifier les pathologies aiguës (pour lesquelles chaque minute compte) et potentiellement mortelles dans les examens de scanners CT (tomodensitomètre), en les marquant d’un repère afin de s’assurer que les images soient vues immédiatement par un radiologue.

Ceci assure des diagnostics plus rapides et une prise en charge des patients de meilleure qualité. L’Hôpital Universitaire d’Anvers a été l’un des premiers établissements hospitaliers en Europe à incorporer la technologie de pointe d’Aidoc.

Au début de l’année dernière, l’Hôpital Universitaire fut le premier établissement de soins en Europe à incorporer la solution d’Aidoc dans son flux de travail clinique afin de plus facilement détecter deux pathologies potentiellement mortelles : les fractures du rachis cervical et les hyperdensités intracrâniennes.

La Ra diologie est l’un des domaines prioritaires de l’Hôpital Universitaire d’Anvers, réalisant 160.000 examens par an, offrant une prise en charge des patients de qualité et s’engageant dans des études innovantes.

L’hôpital est fier de son service de radiologie avant-gardiste, qui prend en permanence des mesures pour accroître son efficacité grâce à l’incorporation de technologies innovantes.

La capacité de l’hôpital à intégrer la solution d’Aidoc au sein de son système GE PACS existant sans apporter aucune modification à son flux de travail est révolutionnaire à la fois pour les patients et pour les radiologues. « Aidoc nous aide à prendre des décisions importantes en termes d’imagerie », a déclaré le professeur Paul Parizel, Directeur du service de radiologie de l’Hôpital Universitaire d’Anvers.

« L’IA est en train de gagner en importance dans tous les domaines de la radiologie. Traditionnellement, la neuroradiologie a toujours été le point de départ de l’innovation. Aidoc a judicieusement commencé par détecter les cas les plus graves, accélérant le diagnostic dans des domaines qui comptent vraiment. »

« Notre solution accompagne les radiologues, leur donnant la capacité de prendre des décisions précises et en temps voulu pour une prise en charge optimale des patients », a commenté Elad Walach, PDG d’Aidoc.

« Aidoc n’a pas pour objectif de remplacer les radiologues, mais vise plutôt à augmenter leurs capacités afin d’améliorer drastiquement la prise en charge des patients.

L’Hôpital Universitaire d’Anvers est un partenaire exceptionnel qui reconnaît que pour faire progresser la médecine, il est nécessaire d’incorporer des outils avant-gardistes dans son flux de travail, optimisant ainsi la qualité des soins fournis aux patients, ce qui permet au final de sauver des vies. »

L’adoption de la solution par l’Hôpital Universitaire d’Anvers devrait être rapidement suivie par d’autres éminents hôpitaux de la région.

Source Le Lezard
Partager