Partager

Selon la publication de l’édition 2019 du Bloomberg Healthiest Country Index, l’État d’Israël figure parmi les 10 pays en meilleure santé au monde .

Le classement, basée sur des variables telles que l’espérance de vie, l’imposition d’amendes pour des risques tels que l’usage du tabac et l’obésité, prend également en compte des facteurs environnementaux, notamment l’accès à l’eau potable et à l’assainissement. L’Espagne a remporté la première place du classement, suivie de l’Italie, qui a perdu une place par rapport au classement précédent.

Après d’Israël dans le classement se trouvent des pays considérés comme les plus avancés du monde, comme la Grande-Bretagne (19ème), la France (12ème), l’Autriche (13ème), les Pays-Bas (15ème) et le Canada (16ème). Dans le classement précédent, Israël occupait la neuvième place. Malgré une performance impressionnante, il perd une place.

L’Italie occupait la première place dans le classement précédent en 2017. Outre l’Espagne et l’Italie, quatre autres pays européens figuraient parmi les dix premiers pays en 2019: l’Islande (troisième), la Suisse (cinquième), la Suède (sixième) et la Norvège (neuvième). Le Japon est le pays asiatique en meilleure santé et il a grimpé de trois rangs, à la quatrième place, par rapport au précédent classement,. Il a détrôné Singapour, qui est tombé à la huitième place. L’Australie et Israël complètent les dix premiers.

L’Espagne, le Japon et la Suisse et l’Espagne devraient connaître la plus longue espérance de vie, soit près de 86 ans.

Les chercheurs estiment que les habitudes alimentaires peuvent expliquer en partie le niveau de santé élevé en Espagne et en Italie. « Un régime méditerranéen, basé en grande partie sur de l’huile d’olive vierge ou des noix, prévient davantage les incidents cardiaques qu’un régime pauvre en graisse. »

En Amérique du Nord, le Canada mène en 16e position. Les États-Unis et le Mexique se situent bien au-dessous à la 35e place (États-Unis) et à la 53e (Mexique). Aux États-Unis, l’espérance de vie diminue en raison du nombre relativement élevé de décès par overdose et par suicides.

La surprenante Cuba précède les États-Unis de cinq places, se classant au 30e rang, ce qui en fait le seul pays à ne pas être classé parmi les pays à «revenu élevé» par la Banque mondiale, qui se classe relativement haut.

Source : Israel HaYom & Alliance Magazine

Partager