Partager

Un rapport du Département de recherche au ministère des Enjeux stratégiques révèle avoir découvert plus de cent connexions entre des organisations de boycott et des organisations comme le Hamas (1) et le FPLP.

Le rapport explique entre autres que ces organisations ont introduit depuis des années des hommes à eux dans des organisations civiles afin de promouvoir le boycott d’Israël. On trouve notamment treize ONG liées au BDS qui ont comme membres des terroristes déjà condamnés à des peines de prison. Ils occupent parfois des postes élevés dans ces organisations. Le ministère se base sur ce rapport pour décréter qu’il existe une corrélation directe entre ces organisations terroristes et le BDS.

Le ministre de la Sécurité intérieure et des Enjeux stratégiques Guilad Erdan espère que ce rapport  “ouvrira les yeux de l’Union européenne et d’autres pays donateurs afin qu’ils modifient leur politique face à ces organisations »

https://lphinfo.com/graves-revelations-sur-les-organisaitons-liees-au-bds/

(1) Le Hamas est un mouvement islamiste palestinien constitué d’une branche politique et d’une branche armée, principalement actif à Gaza. Créé en 1987 par Sheikh Ahmed Yassin, Abdel Aziz al-Rantissi et Mohammed Taha, tous trois issus des Frères musulmans, sa charte5 affirme que « la terre de Palestine est une terre islamique ». Il prône la destruction de l’État d’Israël et l’instauration d’un État islamique palestinien sur tout le territoire de l’ancienne Palestine mandataire, avant de demander « l’établissement d’un État palestinien entièrement souverain et indépendant dans les frontières du 4 juin 1967, avec Jérusalem pour capitale ».

Partager