L’expertise en Retail-Tech donne à Israël un atout dans la mode mondiale.

By |2019-02-18T17:58:57+03:00février 19th, 2019|Categories: ECONOMIE, HIGH-TECH|
Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Israël, un pays souvent en proie à la sécheresse, abrite une multitude de startups qui aident les fabricants de textiles à diminuer leur approvisionnement en eau.

Les impacts environnementaux et sociaux de l’industrie des vêtements bon marché ont fait l’objet d’un examen minutieux et la créatrice de mode Stella McCartney a fait appel aux chefs d’entreprise et aux politiciens pour aider l’industrie à réduire son impact environnemental.

« Il est clair que l’industrie textile deviendra numérique « , a déclaré Benny Landa, fondateur d’Indigo (HP), l’une des premières sociétés d’impression numérique au monde.  « Le textile est l’un des plus gros pollueurs d’eau en Chine, donc il y a de nombreuses raisons pour l’industrie de passer au numérique. »

Browzwear, dont centre de R&D à Raanana, en Israël, construit des logiciels 3D pour réduire le temps de conception. Moins de temps passé à tester les vêtements signifie que les clients  » ne lavent rien, ne jettent rien et évitent de gaspiller de l’eau « .

Ce type de conservation est important pour une industrie qui est responsable d’environ 8 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et de 20 % de la pollution industrielle de l’eau, selon le World Resources Institute.

Les investisseurs sont toujours désireux de profiter de la nouvelle vague d’imprimantes numériques, y compris celles qui peuvent être utilisées dans l’industrie textile. La firme de recherche Smithers Pira prévoit que le marché des imprimantes numériques atteindra 3,75 milliards de dollars en 2023, contre 1,88 milliard l’an dernier.

Selon Amir Mizroch, directeur des communications de Start-Up Nation Central, les grandes entreprises de mode ou de technologie de détail n’évolueront pas localement. Au lieu de cela, la technologie israélienne continuera à attirer les investissements d’entreprises comme Asos Plc, Walmart Inc. et Amazon.com Inc., encourageant ces géants à établir des centres de développement en Israël.

Source : Bloomberg & Israël Valley

 

Partager