Partager

Qui aurait pu imaginer une chose pareille ? Cela fait des années que le Cameroun et Israël jouissent de bonnes relations diplomatiques. En effet, pratiquement dès l’indépendance du Cameroun, Israël a reconnu ce pays et établi des relations avec celui-ci. Ensuite, à cause de la guerre du Yom Kippour, en 1973, ces relations ont été interrompues mais ont reprises en 1986. Israël apporte une aide cruciale dans plusieurs domaines au Cameroun, et notamment dans le domaine du transfert de la technologie, technologie de la maîtrise de l’eau mais aussi sur les questions agricoles, sécuritaires et la formation des unités d’élites de l’armée camerounaise. Ces relations sont basées sur des projets à court et long-termes.

À travers son Agence pour le développement de Coopération Internationale (en Hébreu MASHAV), Israël partage des développements dans le domaine social, de l’éducation, de la protection de l’environnement, de l’expertise technologique avec des pays dans le monde entier. MASHAV est maintenant actif dans plus de 132 pays dans le monde.

Mais, en dépit de tout cela, en dépit de la bonne entente et des avantages dont le Cameroun bénéficie à travers cette coopération, un grand froid a été jeté après que le Ministre délégué auprès du Ministre de la justice garde des sceaux, Me Jean De Dieu Momo, ait prononcé des propos antisémites au cours de l’émission « Actualités Hebdo » du dimanche 03 février 2019. Celui a déclaré : « En Allemagne, il y avait un peuple qui était très riche, et qui avait tous les leviers économiques, c’était les Juifs. Ils étaient d’une arrogance telle que les peuples allemands se sentaient un peu frustrés. Puis un jour est venu au pouvoir un certain Hitler, qui a mis ces populations-là dans des chambres à gaz. Il faut que les gens instruits comme M. Kamto puissent savoir où ils amènent leur peuple ».

https://www.infochretienne.com/le-torchon-brule-entre-le-cameroun-et-israel-par-luc-henrist-et-franklin-yebga/

Partager