Partager
La Hongrie ouvrira une mission diplomatique à Jérusalem, a annoncé mardi le Premier ministre Victor Orban en visite en Israël. »Je viens d’informer le Premier ministre (Benyamin Netanyahou) que le gouvernement hongrois a décidé d’ouvrir une représentation qui aura un statut diplomatique.

Nous allons donc nous rendre officiellement à Jérusalem », a déclaré le dirigeant hongrois Viktor Orban à l’issue d’une réunion à l’hôtel King David, située au centre de la capitale israélienne.
« J’espère donc que ce sera un pas en avant qui améliorera les relations entre le peuple israélien et la Hongrie », a-t-il affirmé.
M. Netanyahou a remercié son homologue pour « sa décision d’étendre l’ambassade de Hongrie en Israël à Jérusalem, c’est-à-dire d’avoir une extension à Jérusalem qui traite du commerce ».
« C’est important », a poursuivi le dirigeant israélien, « car c’est un signe de notre amitié ».
Plus tôt ce mercredi, le Premier ministre slovaque Peter Pellegrini a annoncé que la Slovaquie « ouvrira très bientôt à Jérusalem un nouveau centre culturel, d’information et d’innovation », et a également convié M. Netanyahou à se rendre à Bratislava, rappelant « l’amitié et le partenariat grandissant » entre Israël et la Slovaquie.
Le ministre hongrois des Affaires étrangères Péter Szijjártó a affirmé que la Hongrie considérait Israël comme « un ami et un allié puissant » pour lequel son pays espère « une attention plus juste » sur la scène internationale.
M. Szijjártó a également loué le partenariat entre les deux nations, qui « se sont toutes deux opposées » au Pacte mondial pour les migrations signé en décembre dernier, destiné à renforcer la coopération internationale pour une « migration sûre ».
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou a reçu mardi à Jérusalem les Premiers ministres hongrois, slovaque et tchèque mais leur collègue polonais – quatrième membre du « groupe de Visegrad »-se signalait par son absence, lui qui devait initialement participer à cette première réunion du « V4 » hors d’Europe, annulée lundi en raison d’une querelle avec la Pologne sur son rôle dans la Shoah et sur l’antisémitisme.

Source I24News
Partager