Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. Après avoir rempli l’Olympia, le 10 février pour fêter ses cinquante ans de carrière, Enrico Macias a chanté lors d’un concert organisé dans un cinéma de Casablanca a pu se tenir normalement malgré des manifestants pro-palestiniens marocains qui scandaient des slogans comme « Dégage Macias », « Jérusalem aux Palestiniens » ou « Dehors les sionistes ».

Les protestataires réunis en face du cinéma sous la surveillance de la police brandissaient aussi des pancartes dénonçant la possible venue au Maroc du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, évoquée en janvier dans les médias locaux sans aucune confirmation officielle.

Menacé depuis quelques jours du fait de ses positions, Enrico Macias qui se revendique comme « juif berbère arabe » était heureux d’aller chanter à Casablanca parce qu’il connait le peuple marocain. Il a comparé dans une interview le Maroc à l’Andalousie d’antan avant l’avènement d’Isabelle la Catholique.
En revanche, il n’a jamais pu, à 80 ans, retourner en Algérie, son pays natal qu’il avait quitté avec sa famille en 1962, pendant l’exode pied-noir.

Lors d’un débat début février des Grandes Gueules de RMC le polémiste Gilles-William Goldnagel avait rappelé que le chanteur, né à Constantine en Algérie en 1938, «juif berbère arabe» comme il aime lui-même se qualifier, était l’un des premiers à avoir plaidé pour la paix entre la Palestine et Israël: «C’est d’une immense injustice vis-à-vis d’Enrico Macias parce qu’il faut savoir qu’il a été critiqué même à l’intérieur d’une partie de la communauté juive pro-israélienne parce qu’il a toujours chanté la paix. Il a même chanté une fois pour Yasser Arafat. S’il y a quelqu’un qui s’est mouillé pour la paix israélo-arabe, c’est Enrico Macias…»

A l’occasion de ces 50 ans de carrière, Enrico Macias sort un album, où il revient sur son répertoire dans de nouveaux arrangements de son fils, le contrebassiste et producteur Jean-Claude Ghrenassia, associé pour l’écriture des cordes à Jean Claudric, artisan de beaucoup de ses succès historique

Partager