Une délégation du Technion en visite au Brésil pour développer un programme aérospatial.

By |2019-02-11T20:36:50+00:00février 12th, 2019|Categories: ECONOMIE|
Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Le professeur Peretz Lavie rencontrera cette semaine les dirigeants de l’Université de São Paulo (USP) et de l’Institut de technologie aéronautique (ITA) pour proposer la mise en place d’un programme conjoint dans le domaine des technologies de communication par satellite pour ouvrir au Brésil un programme de collaboration dans le domaine aérospatial et de lancer trois nouveaux satellites à la fin de 2019.

Pour financer le programme, la communauté juive brésilienne sera sollicitée pour recueillir 5 millions de dollars américains. Des étudiants brésiliens vont aussi partir au Technion pour suivre le programme international de premier cycle, dans des domaines tels que l’environnement, les machines et le génie civil, en plus des études supérieures.

La visite au Brésil du professeur Peretz Lavie était prévue avant l’élection du Président Jair Bolsonaro, mais celui-ci étant favorable au rapprochement entre Israël et le Brésil dans le domaine diplomatique et aussi commercial, la conjoncture de l’accord s’en est trouvée encore meilleure que prévue à l’origine. En janvier, M. Lavie a rencontré le ministre brésilien des Sciences, de la Technologie, de l’Innovation et des Communications et l’astronaute Marcos Pontes, qui a récemment visité Israël pendant une semaine.

Malgré les différences structurelles et sociales entre les deux pays, Peretz Lavie croit qu’il est possible d’encourager l’entrepreneuriat au Brésil. Il pense qu’un écosystème entrepreneurial peut être créé pour que ces universités puissent créer des conditions qui encouragent les étudiants à prendre des risques, en plus de les encourager à pratiquer le networking et à développer leur leadership. En outre, il suggère que le gouvernement brésilien incite la création d’entreprises internes au sein des universités pour développer et commercialiser leurs découvertes, comme cela se pratique depuis longtemps en Israël.

Source : Radio France International & Israël Valley

 

Partager