Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. La Fondation Casip-Cojasor en partenariat avec le Mémorial de la Shoah et soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah organise le 13 février un colloque en histoire sociale. Cette manifestation est consacrée aux migrations juives à la vieille de Seconde Guerre mondiale jusqu’aux années 1970.

Ce colloque aura lieu au Mémorial de la Shoah (Mémorial de la Shoah – 17 rue Geoffroy l’Asnier 75004 Paris) et sera introduit par Eric de Rothschild, président du Casip-Cojasor et du Mémorial de la Shoah et par Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah.

Il est divisé en deux parties, l’une consacrée à l’accueil des juifs d’Europe centrale et orientale 1938-1960 (France, Etats-Unis, Canada, Angleterre)qui se déroulera le matin et l’autre consacrée à l’accueil des juifs venus d’Afrique du nord années 1950 aux années 1970 (France, Israël, Canada, Angleterre).

Les séances du matin porteront sur les sujets suivants :

Sauvetage ou internement : comparaison de l’accueil de juifs en France, au Canada et aux USA 1938- 1942 présidée par Anne Grynberg

Accueil et intégration des survivants de la Shoah en France et au Canada 1944-1952 présidée par Claire Andrieu.

Les séances de l’après-midi s’intéresseront à :

L’accueil et l’intégration des juifs de Tunisie et d’Egypte en France et en Israël présidée par Colette Zytnicki

Rôle de l’Etat et des organisations dans l’accueil et l’intégration des juifs d’Afrique du Nord : comparaison France, Canada et Angleterre présidé par André Kaspi.

La plupart des intervenants sont de jeunes chercheurs ayant fini leur thèse ou étant en train de la mener. Les intervenants présenteront des travaux récents.

A l’issue du colloque des actes sont prévus.

Pour tous renseignements : Laure.politis@casip-cojasor.fr

Le Casip-Cojasor fonde sa philosophie et son action surles enseignements de la tradition juive et les valeurs de la République qui reconnaissent à chacun sa liberté de pensée et d’expression.

 

Partager