Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. The World Restaurant Awards vient de dévoiler sa shortlist de nominés. Il s’agit de la toute première édition de ce nouvel événement, pensé pour refléter la diversité de la scène gastronomique internationale.

Au total, 73 nominés ont été retenus à travers 22 pays et la liste des nominés est répartie en 18 catégories sélectionnée par un panel de 100 chefs, experts et personnages influents de la cuisine. Les différentes catégories sont elles-mêmes réparties entre les « big plate » (critères sérieux) et les « small plate » (critères plus légers).

Environ deux tiers des nominés sont Européens et d’autres pays sont également très bien représentés comme les Etats-Unis et le Japon. Israël arrive cependant à placer un de ses établissements, Machneyuda à Jérusalem, dans la catégorie « Atmosphère – Le service, l’acoustique des lieux et l’ambiance générale ».

Ce restaurant, est nommé après le marché Machane Yehuda où il est installé depuis 2009 et Assaf Granit, la quarantaine, son propriétaire, règne sur six restaurants. Il mélange les influences marocaines, irakiennes, yéménites ou polonaises et donne naissance à une cuisine vivifiante et colorée, en affranchissant des interdits alimentaires juifs en mélangeant viandes et laitages, même si, situé à Jérusalem, le restaurant est fermé durant le shabbat.

Assaf Granit a commencé à s’implanter à l’étranger, où la cote des chefs israéliens ne cesse de grimper. Le Palomar et le Barbary, ses deux établissements londoniens, ont été des succès immédiats. A Paris, on peut goûter sa cuisine au Balagan (joyeux bordel en Hébreu), mis en scène par la designer Dorothée Meilichzon (céramiques chics, velours bleu, moquette tachetée), en partenariat avec’Experimental Group.

La cérémonie de remise des prix de la première édition de ce nouveau classement se tiendra le 18 février 2019 à Paris.

Source : Blog.eating & Israël Valley

 

Partager