Le PDG de Mobileye décrit l’avenir des taxis autonomes en Israël.

By |2019-01-11T13:56:53+03:00janvier 11th, 2019|Categories: HIGH-TECH|Tags: , , |
Partager

Mobileye et Volkswagen AG prévoient d’installer des centaines de taxis autonomes dans les rues de Tel Aviv d’ici 2022, selon le cofondateur et PDG de Mobileye, Amnon Shashua.

Cette robotique sera constituée de voitures autonomes de niveau 4, ce qui signifie des voitures sans conducteur qui fonctionnent uniquement dans de bonnes conditions météorologiques, a déclaré Shashua au Consumer Electronics Show de Las Vegas, où la société était au centre des préoccupations.

L’importateur et distributeur de voitures israélien Champion Motors Ltd., Mobileye, Volkswagen, a annoncé en octobre un partenariat dans le but de lancer un service de taxi autonome en Israël au début de 2019. Au cours de la période 2019-2020, le projet recueillera des données sur 33 km de Les routes de Tel Aviv, a déclaré Shashua. Au cours des deux prochaines années, les entreprises ont l’intention de cartographier 111 km de routes supplémentaires.
L’initiative est conçue dès le départ comme une opération commerciale dans le but de générer des revenus et d’être pleinement commercialisée d’ici 2022, a-t-il déclaré. En 2023, les entreprises ont l’intention d’étendre le service à tout Israël, avec autant de voitures que nécessaire.
Au départ, Mobileye avait un projet différent en tête, celui des transports en commun à Los Angeles, mais Shahsua a estimé qu’avec le projet israélien, la société basée à Jérusalem avait une chance de maintenir le développement du pays. Le premier déploiement d’une nouvelle technologie nécessite nécessairement une infrastructure de recherche et développement locale, a-t-il expliqué. En lançant le service en Israël d’abord, Mobileye peut conserver la technologie dans le pays où se trouvent la plupart des activités de la société.

 

Source : israelValley & Calcalist

Partager