Mazor, M-Systems, Waze, NeuroDerm. Ventes de startups qui ont fait le bonheur du fisc israélien.

By |2019-01-09T10:20:23+03:00janvier 9th, 2019|Categories: HIGH-TECH|
Partager

1. Mazor. Né en 2001 dans le laboratoire du professeur Moshe Shoham au Technion, Mazor Robotics a été revendu pour près de 1,7 milliard de dollars à Medtronic, le plus grand fabricant mondial de dispositifs médicaux. L’accord annoncé en septembre 2018 établit le record du prix d’acquisition le plus élevé jamais enregistré pour une société médicale israélienne. Medtronic est le distributeur exclusif du système de guidage robotique Mazor X qui améliore les résultats en chirurgie de la colonne vertébrale et du cerveau.

2. M-Systems: 1,5 milliard de dollars, 2006

Si vous avez déjà eu besoin de transférer des fichiers plus volumineux que ceux qui peuvent être envoyés par courrier électronique, vous avez probablement utilisé une clé USB. Vous pouvez remercier la société de technologie israélienne M-Systems pour cela : la société a inventé le concept d’une petite clé USB. Sortie en 2000 sous le nom de DiskOnKey, elle a attiré l’attention de SanDisk, qui a acquis la société en 2006.

Les lecteurs flash ont finalement contribué à la disparition des disquettes et des CD-ROM sur les ordinateurs personnels. Le fondateur et PDG de M-Systems, Dov Moran, a été un serial-entrepreneur pendant la plus grande partie de sa carrière mais n’a jamais retrouvé un succès du niveau de M-Systems.
Il a ensuite fondé Modu, un téléphone cellulaire modulaire qui n’a pas percé (Google a racheté ses brevets en 2011) et Comigo, qui fabrique des logiciels pour les téléviseurs intelligents.

3. Waze: 1,1 milliard de dollars, 2013

Les Israéliens sont impatients. S’il y a un raccourci, ils le prennent. Il n’est donc pas surprenant que l’une des plus grandes acquisitions de l’histoire israélienne concerne une entreprise qui aide les conducteurs à gagner du temps sur la route.
Waze utilise des capteurs GPS sur les smartphones des utilisateurs et la puissance du nombre pour créer des cartes de trafic actualisées en temps réel et fournir des instructions détaillées.

C’est tellement populaire en Israël que Waze est devenu un verbe («Just Waze the address»). Google (un autre nom devenu verbe) a décidé de prendre la voie rapide de Waze et a racheté la société en 2013.

Plutôt que d’intégrer Waze dans Google Maps, Google s’est engagé à faire de Waze une marque distincte (dont le siège se trouve en Israël) tout en rendant Google Maps plus intelligent grâce à certaines données issues de Waze.

4. NeuroDerm : 1,1 milliard de dollars, 2017

Le sujet est la recherche d’un traitement efficace contre la maladie de Parkinson qui augmente avec l’âge de la population mondiale. La société pharmaceutique israélienne Neuroderm fabrique une version liquide de la lévodopa, le traitement de référence pour le traitement de la maladie de Parkinson, afin d’accroître la dopamine dans le cerveau et de prévenir les symptômes les plus graves. La lévodopa est habituellement prise sous forme de comprimé mais les comprimés ont une durée de vie très courte. Neuroderm explique que les injecter en continu via une pompe patch ou une petite pompe à la ceinture « devrait transformer la vie des patients, en leur offrant des bienfaits cliniques qui ne peuvent être obtenus de nos jours que par une intervention chirurgicale hautement invasive ».

Cela a attiré l’attention du géant pharmaceutique japonais Mitsubishi Tanabe Pharma, qui a racheté la société en 2017. Le fondateur de Neuroderm, Alon Yaar, travaille actuellement sur sa prochaine start-up dans le secteur médical, KidneyCure, qui promet de retarder le besoin de dialyse rénale ou de greffe.

https://mailchi.mp/5353630b5d35/focus-les-15-plus-grandes-acquisitions-de-start-ups-de-lhistoire-disral?fbclid=IwAR1Ho1GYQhL3jVPJMlKpevnV2iQxvnthoqar6NBd-xaozSjm8g8Xqu7SsOY

Partager