Israël antique : l’origine de la fortune du roi Salomon révélée.

By |2019-01-12T10:29:45+03:00janvier 12th, 2019|Categories: CULTURE|
Partager

Un article de Guillaume Lenorman pour Israël Valley. En 2013, Erez Ben-Yosef, archéologue à l’Université de Tel Aviv, a commencé à fouiller un ancien camp minier situé au-dessus d’un plateau de grès appelé Slaves’ Hill (la colline des esclaves). L’année dernière, il a mis au jour les restes de plusieurs constructions et des excréments datant du 10ème siècle avant J.-C. La région est parsemée de mines de cuivre et de camps de fonte, des sites où le minerai a été chauffé puis transformé en métal.

La datation très précise des excréments par radiocarbone, ainsi que de textiles et d’autres matières organiques, a montré que l’apogée de ce camp minier coïncidait avec le 10ème siècle avant J.-C., soit l’ère des rois bibliques David et Salomon dont les nombreuses constructions comprenaient l’élévation d’un temple somptueusement décoré d’objets en or et en bronze à Jérusalem. Une telle structure aurait nécessité de grandes quantités de métal provenant d’opérations minières quasi industrielles, quelque part au Moyen-Orient. Mais les écritures restent silencieuses quant à leur emplacement.

L’exactitude des passages bibliques affirmant que le roi David faisait marcher ses armées au cœur du désert pour combattre les Édomites a longtemps été débattue, mais si ceux-ci étaient sous la coupe de David se révèle exacte, il aurait pu être en mesure d’exiger un tribut, dit Ben-Yossef. « Il existe une sérieuse possibilité que Jérusalem ait obtenu sa richesse en taxant ces opérations minières. »

« À cette époque, le métal était un produit essentiel, de la même manière que nous consommons de l’huile aujourd’hui » explique Ben-Yosef. « Donc ces efforts étaient justifiés pour lancer de telles opérations au milieu du désert. »

« Jusqu’à récemment, nous n’avions presque rien de cette période dans cette région, » dit-il. « Mais maintenant, nous savons non seulement que c’était une source de cuivre, mais aussi qu’elle date de l’époque du roi David et de son fils Salomon. »

Source : National Geographic & Israël Valley

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/archeologie-lorigine-de-la-fortune-du-roi-salomon-revelee

Partager