Eilat, numéro 6 des « 52 Places to Go in 2019 » du New York Times.

By |2019-01-11T23:50:14+03:00janvier 11th, 2019|Categories: TOURISME|
Partager

Un article de Jean Klein pour Israël Valley. Eilat a obtenu le numéro 6 du classement de la très convoitée liste du New York Times des « 52 Places to Go in 2019 ». La station balnéaire de la mer Rouge, située à l’extrême sud d’Israël, près du désert du Néguev, facilement accessible, devient de plus en plus populaires grâce à l’arrivée de dizaines de milliers de touristes sur près de 60 vols hebdomadaires pendant la saison d’hiver, principalement en provenance d’Europe, de Scandinavie et de Russie. Les vols internationaux low-cost et réguliers atterrissent actuellement à l’aéroport d’Ovdah, mais à partir de mars, ils devraient atterrir dans le nouvel aéroport international de Ramon à Timna.

Le New York Times fait le commentaire suivant « Sous les eaux paradisiaques de cette station balnéaire de la mer Rouge, à la pointe sud d’Israël, se trouve un récif corallien avec des centaines de variétés de poissons néons, des requins et des raies pastenagues. Jusqu’en 2018, les visiteurs devaient prendre un vol charter depuis Tel-Aviv pour s’y rendre ou braver la route poussiéreuse à travers le désert du Néguev, d’une superficie de 5.000 miles carrés. Mais avec l’ouverture en début d’année de l’aéroport de Ramon, situé dans la spectaculaire vallée de la Timna et capable d’accueillir quatre millions de passagers en transit international par an, le monde aura enfin un itinéraire direct – avec des vols sans escale de Munich et Francfort sur la Lufthansa, et des transporteurs à bas prix au départ de Prague, Londres et à travers l’Europe. De nouveaux hôtels, dont le luxueux Six Senses Shaharut, qui ouvrira ses portes juste à temps pour l’ouverture du concours Eurovision 2019, sont prêts à accueillir la foule « .

Eilat est connue pour ses nombreuses attractions telles que l’observatoire sous-marin « Coral World », une salle IMAX. Elle comporte de nombreux bars, discothèques, et restaurants. La promenade d’Eilat, située en centre ville au bord de la mer, est l’une des artères les plus fréquentées de jour comme de nuit.

Source : New York Times & Israël Valley

 

 

Partager