Partager

Une révolution tranquille a eu lieu au cours des derniers mois dans les écoles primaires: de plus en plus de parents d’élèves de la première à la cinquième année (CP-CM2) se battent contre les smartphones, qui ont pris le pas sur les loisirs et la journée scolaire des élèves, pour revenir à des téléphones « non-intelligents ».

En collaboration avec d’autres parents et la plupart des écoles, ils appellent à reporter au maximum l’achat de smartphones pour enfants. Ils proposent une commande commune de téléphones sans Internet, des téléphones sûrs.

Le projet, intitulé « Tnou lahem ligdol al sheket » (Laissez les grandir tranquillement), a été lancé il y a environ un an et demi par deux mères – Naama Giladi et Sigal Rubin-Shem. « Même avant que des enfants de 7 à 8 ans se connectent à un réseau social, ils doivent développer des compétences sociales de base. Je pense qu’une partie de la raison pour laquelle les parents achètent ce téléphone intelligent tient au fait qu’ils ne veulent pas que l’enfant se sente «exclu». A partir du moment où il s’agit d’un projet communautaire, cela empêche le dilemme.  »

Sigal Rubin-Shem a ajouté que « plus de 200 écoles primaires de tout le pays ont déjà adoté cette initiative ». Quant aux opposants, elle ajoute: « On nous dit que nous allons à l’encontre du progrès, mais c’est exactement le contraire. Nous sommes à l’avant-garde du progrès et nous savons identifier ce qui est prématuré pour un enfant de 8 ans.

http://www1.alliancefr.com/actualites/israel-danger-internet-smartphone-proteger-enfants-reseaux-sociaux-6074090

Partager