Partager

 

Le cours actuel de l’action InterCure est supérieur de 160% au prix de levée, ce qui signifie que le président de la société, Ehud Barak, a gagné 21 millions de NIS sur papier.

La société israélienne de culture du cannabis, InterCure Ltd., qui a dirigé une session sur le cannabis au Forum économique mondial de Davos, a dévoilé plusieurs activités et nouveaux accords: un partenariat pour la fabrication de produits de cannabis médical au Canada, un partenariat avec une société européenne qui possède déjà une licence pour cultiver du cannabis en Europe et un partenariat avec un groupe israélien soucieux de construire un centre de culture du cannabis qui sera considérablement plus grand que le centre actuel de la société dans le nord d’Israël.

Suite aux annonces et en prévision de l’approbation éventuelle des exportations de cannabis par le gouvernement israélien, le cours de l’action InterCure a augmenté de 16% et de 57% depuis le début de la semaine. La capitalisation boursière de la société s’élève désormais à 686 millions de NIS, après une hausse de 1 700% du cours de son action au cours de la dernière année, alors que son chiffre d’affaires annuel ne représente que quelques millions de shekels.

Le président d’InterCure est l’ancien Premier ministre Ehud Barak, qui a déjà amené la société à un investisseur important, Gary Fegel. Fegel a dirigé un tour de table de financement de 12 millions de dollars par la société. Barak est le représentant de la société lors de conférences internationales telles que Davos.

InterCure a embauché Barak en octobre 2018 pour un emploi à temps partiel de 40 heures avec un salaire mensuel de 10 000 USD, plus des options pour 5% des actions de la société à un prix de levée de 3,20 NIS par action. Le cours actuel de l’action d’InterCure est supérieur de 160% au prix de levée, ce qui signifie que Barak a gagné 21 millions de NIS sur papier.

 

Source : israelValley & Globes

Partager