Partager

La société israélienne développe des puces miniatures sans pile pour la technologie Bluetooth, destinées à être utilisées dans des applications pour l’Internet des objets.

La société de semi-conducteurs israélienne Wiliot a clôturé un tour de table de financement de série B de 30 millions de dollars avec le financement d’Amazon Web Services (AWS), de Samsung Venture Investment et d’Avery Dennison. Norwest Venture Partners, 83North, Grove Venture Partners, Qualcomm Ventures et M Ventures ont également participé au tour de financement. La société a réuni 50 millions de dollars à ce jour, y compris le dernier tour de financement.

La société développe des puces miniatures sans pile pour la technologie Bluetooth destinées aux applications Internet des objets. Fondée en 2015 par le PDG Tal Tamir, Yaron Alboim et Alon Yehezkeli, la société est basée à Césarée et possède des bureaux à Tel Aviv, à San Diego et en Allemagne. Wiliot emploie 40 personnes, dont 35 en Israël.

Tamir a déclaré que la technologie de la société connectait le monde des puces électroniques à une production, un emballage et un marketing intelligents, d’où l’intérêt stratégique de géants de la technologie tels qu’Amazon et Samsung. « Si nous avons collecté 30 millions de dollars, ce n’est pas parce que nous avons besoin de l’argent, mais à cause des acteurs spécifiques qui ont voulu investir en nous. »

 

Source : israelValley & Globes

Partager